Strasbourg

Agroalimentaire

Le tribunal valide la reprise des foies gras Feyel-Artzner

Par Lucie Dupin, le 11 juillet 2017

La Maison de foie gras Feyel-Artzner, placée en redressement judiciaire fin mai, a trouvé repreneur. L’offre de cession a été validée par la Chambre commerciale du Tribunal de grande instance de Strasbourg sur avis favorable de l’administrateur judiciaire, du comité d’entreprise et du juge commissaire.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

La Maison de foie gras Feyel-Artzner (CA : 19 M €, 98 personnes) placée en redressement judiciaire fin mai, a trouvé repreneur. L’offre de cession a été validée par la Chambre commerciale du Tribunal de grande instance de Strasbourg sur avis favorable de l’administrateur judiciaire, du comité d’entreprise et du juge commissaire. Claudine Roposte, entrepreneur régionale qui a tracé sa carrière dans l'agroalimentaire, reprend l’activité de transformation de foie gras de la société Feyel-Artzner. En raison de difficultés de trésorerie, la société avait été placée en redressement judiciaire fin mai. Cette situation a notamment été imputée aux difficultés rencontrées dans la vente des produits viticoles du domaine du Moulin de Dusenbach à Ribeauvillé, propriété de la Holding détenant Feyel-Artzner.

69 personnes reprises pour la transformation du foie gras

L’offre de reprise avec effet immédiat concerne l’activité du site de production de foie gras situé à Schiltigheim. 69 des 98 postes seront conservés. L’offre de reprise présentée par Claudine Roposte ne concerne par l’activité de la boutique et du restaurant de la marque Feyel-Artzner du centre-ville de Strasbourg employant une dizaine de personnes. Une offre distincte pour cette entité a été déposée auprès du Tribunal de grande instance de Strasbourg par le groupe Salpa de Jean-Paul Burus, composé, entre autres, de la chocolaterie Schaal. Une nouvelle audience est prévue le 31 juillet. Enfin, Patricia Houdebert, directrice marketing et communication indique que « la vente du domaine viticole est en cours de finalisation auprès d’un producteur alsacien. »

Réorganiser les flux de production

L'objectif est maintenant de faire repartir la production de foie gras en prévision de la préparation des fêtes de fin d'année, période stratégique pour l'entreprise. Pour ce faire, la nouvelle direction précise que « le projet comporte plusieurs volets. Un premier volet industriel doit permettre de réorganiser les flux de production, en assurant les investissements nécessaires à la modernisation de l’outil. Le second volet est lui commercial avec une optimisation du portefeuille produits qui doit servir une clientèle ciblée sur les circuits Grande distribution, Epicerie Fine et Export. Une attention particulière va également être donnée à l’innovation produits ».

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.