Haut-Rhin

Chimie

Le site de Cernay au cœur de la stratégie européenne de Corteva Agriscience

Par Julie Giorgi, le 22 novembre 2018

Corteva Agriscience, la division agriculture du groupe américain de produits chimiques DowDuPont, investit 16 millions d'euros pour la construction d’une nouvelle unité de production et de conditionnement de produits phytopharmaceutiques à Cernay, dans le Haut-Rhin.

Début de la construction de la nouvelle unité de production de DowDupont à Cernay, en Alsace.
La nouvelle unité de production de Corteva Agriscience Cernay (Haut-Rhin) permettra de produire deux insecticides auparavant fabriqués par un site anglais ayant été fermé par le nouveau groupe DowDupont. — Photo : © Corteva / DowDupont

Corteva Agriscience, la division agriculture du géant américain de produits chimiques DowDuPont, investit 16 millions d'euros pour la construction d’une nouvelle unité de production et de conditionnement de produits phytopharmaceutiques à Cernay, dans le Haut-Rhin. Née de la fusion entre Dow Chemical et DuPont de Nemours intervenue en septembre 2017, Corteva Agriscience deviendra une société indépendante cotée en Bourse à partir de juin 2019. Elle regroupe les activités semences et protection des cultures de DowDuPont. Le mariage de Dow et DuPont s’est traduit par des restructurations, notamment la fermeture du laboratoire de Dow à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes) et l'arrêt de la production sur un site britannique dédié aux produits phytosanitaires. Des décisions qui profitent au site de Cernay.

Investir le marché des fongicides

L’usine haut-rhinoise récupère la production de deux insecticides : le Spinetoram, utilisé dans les vignes et l’arboriculture, et le Spinosad, pour la protection des vignes, des arbres et des cultures maraîchères. Obtenu par fermentation bactérienne, ce produit est utilisé en agriculture biologique. Un troisième produit s’ajoutera à la liste : l’Inatreq. Ce fongicide est destiné à lutter contre la septoriose, une maladie des céréales. Il a déjà obtenu une approbation de mise sur le marché au niveau européen. En France, l’évaluation est en cours, la mise sur le marché est attendue en 2020 ou 2021. « Grâce à ce produit, nous prenons pied sur le marché des fongicides, alors que la majorité de nos ventes sont assurées par les herbicides », souligne Jean-Philippe Legendre, le directeur de Corteva Agriscience France.

Le nouveau bâtiment de l’usine cernéenne, d’une surface de 4 000 m², sera opérationnel en septembre 2019. L’investissement de 16 M€ couvre également la transformation de trois lignes de production déjà existantes. « Nous allons bénéficier de lignes plus automatisées, à plus haut débit et qui nous permettrons d’assurer une meilleure traçabilité des produits », prévient Patrice Swinnen, le directeur du site de Cernay. En avril prochain, des modifications sont également prévues sur le site satellite de l’usine, à Uffholtz, pour augmenter la production d’herbicides.

Cernay, site stratégique en Europe

Tous ces projets se solderont par des créations d’emplois. « D’ici à janvier, nous aurons embauché une trentaine de salariés », annonce Patrice Swinnen. Et d’ici à 2022, le directeur table sur la création d’une cinquantaine d’emplois. Aujourd’hui, l’usine emploie 370 salariés et une centaine d’intérimaires lors des pics de production au premier trimestre.

Le site de Cernay devient la plus grande usine de Corteva en Europe. Et il est promu au rang de "centre européen pour les services d’ingénierie et de logistique". Dès l’an prochain, l’usine haut-rhinoise bénéficiera de 30 M€ d’investissements. En France, Corteva emploie 1 000 salariés, possède quatre sites de production et six centres de recherche. Sur le marché français, la société réalise un chiffre d’affaires de 240 M€. Les produits phytosanitaires représentent les deux tiers des ventes, les semences le tiers restant.

Début de la construction de la nouvelle unité de production de DowDupont à Cernay, en Alsace.
La nouvelle unité de production de Corteva Agriscience Cernay (Haut-Rhin) permettra de produire deux insecticides auparavant fabriqués par un site anglais ayant été fermé par le nouveau groupe DowDupont. — Photo : © Corteva / DowDupont

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture