Strasbourg

Événementiel

Le Palais de la Musique et des Congrès prépare sa reprise

Par Lucie Dupin, le 03 juin 2021

Après une année 2020 chahutée par la crise sanitaire et un premier semestre 2021 sans aucune activité, le Palais de la Musique et des Congrès strasbourgeois, géré par Strasbourg Events, se projette dans le redémarrage de l’activité événementielle. Un secteur qui génère 140 millions d’euros par an pour la filière locale.

Strasbourg Events est le gestionnaire du PMC. 
Strasbourg Events est le gestionnaire du PMC.  — Photo : Strasbourg Events

Depuis le desserrement progressif des jauges et la mise en place d’un pass sanitaire, l’horizon s’éclaircit pour la filière de l’événementiel, touchée de plein fouet par la crise sanitaire engendrée par la pandémie de Covid-19. Sur le seul périmètre de l’Eurométropole de Strasbourg, les retombées économiques issues des activités liées à l’événementiel sont estimées à 140 millions d’euros chaque année. Avec, en tête de file, la société Strasbourg Events. Le gestionnaire du Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, filiale du groupe lyonnais GL Events ((CA 2020 : 479 M€, 4 600 collaborateurs, contre 1,1 Md € de CA en 2019), a maintenu ses 87 emplois en 2020.

Un quart du chiffre d’affaires en 2020

Pourtant, Alexandra Rousier, présidente du directoire, reconnaît que "l’année 2020 a été paralysée par neuf mois d’inactivité. Le pilotage à vue avec un système de "stop-and-go" a été très destructeur. Notre objectif a été de mettre en sécurité le public et nos collaborateurs, avec un recours massif au chômage partiel et un plan de réduction des coûts fixes". Strasbourg Events a réalisé un quart de son chiffre d’affaires en 2020 par rapport aux années précédentes, soit 5,3 millions d’euros avec l’organisation de 92 manifestations, contre 250 habituellement.

Malgré un premier semestre 2021 "fichu, avec zéro euro de chiffre d’affaires", Alexandra Rousier affiche cependant un certain optimise : "avec la suppression des jauges au 30 juin, le calendrier de reprise est relancé", tout en posant la question des enjeux "du déploiement de la campagne vaccinale, des déplacements internationaux, et de l’engouement du public pour le retour au collectif et aux retrouvailles".

Nouveaux services

Thierry Brunel assure l’intérim de la direction générale de l’entreprise à la suite du départ de sa directrice générale en avril dernier, Albane Pillaire, partie prendre la présidence du parc zoologique d’Amnéville. Celui-ci précise que "cette période d’inactivité a permis de réfléchir à de nouveaux produits proposés en interne ou avec des partenaires", comme la mise à disposition d’un studio TV, d’un espace affaires ou encore la facilitation des problématiques d’hébergement.

Pour relancer son offre événementielle, Strasbourg Events compte également sur la réalisation du nouveau parc des expositions. L’investissement de 120 millions d’euros est porté par l’Eurométropole de Strasbourg avec une assistance à maîtrise d’ouvrage assurée par la société d’aménagement Sers. En juin 2022, quatre nouveaux halls devraient être livrés et d’ici 2023, une surface totale de 58 000 m² dont 25 000 m² commercialisables.

En attendant, Strasbourg Events prépare l’organisation de deux salons de moins de 1 000 personnes en juillet. La véritable reprise de l’activité sera quant à elle marquée par la tenue de la foire européenne de Strasbourg du 3 au 13 septembre prochains puis par le mondial des vins blancs en octobre et le salon ST-ART d’art contemporain en novembre.

Strasbourg Events est le gestionnaire du PMC. 
Strasbourg Events est le gestionnaire du PMC.  — Photo : Strasbourg Events

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail