Mulhouse

Collectivités locales

L'agglomération mulhousienne poursuit son soutien à l'économie locale

Par Charlotte Stiévenard, le 26 juin 2020

Dès le début du confinement, Mulhouse Alsace Agglomération a pris différentes mesures de soutien à l'économie locale chiffrées pour l'instant entre 1,6 et 1,8 million d'euros. M2A maintient ses investissements grâce aux 36 millions d'euros de marges dégagées sur les recettes de 2019 qui devraient toutefois subir une forte chute en 2020.

Fabian Jordan, le président de l'agglomération de Mulhouse a présenté sa vision de l'avenir économique du territoire au siège de la Société Industrielle de Mulhouse (SIM).
Fabian Jordan, le président de l'agglomération de Mulhouse a présenté sa vision de l'avenir économique du territoire au siège de la Société Industrielle de Mulhouse (SIM). — Photo : ©Charlotte Stiévenard

« #ADN Business » : tel est l’intitulé de la feuille de route de l’agglomération de Mulhouse (m2A) pour relancer l’économie du territoire présentée le 24 juin dernier par Fabian Jordan, président de l’agglomération. Élaborée en plein cœur de la crise du coronavirus par les acteurs locaux dont la CCI, l’Adira et autres chambres consulaires et fédérations professionnelles, cette stratégie a pour ambition de recentrer le territoire sur son ADN économique.

« L’agglomération de Mulhouse doit revoir ses projets pluriannuels d’investissement qui ne seront pas les mêmes qu’avant la crise, insiste Fabian Jordan, parce que nous devons avoir cette réflexion commune, travailler sur les circuits courts, le commerce de proximité, sur l’industrie de proximité, sur la production locale. »

Le président de l’agglo a souligné que l’agglomération continuera d’investir massivement, et ce grâce à « un bilan financier exceptionnel avec des comptes administratifs en pleine progression, ce qui permet de dégager des marges de manœuvre pour les financements ». En ligne de mire, les grands projets d’investissement comme l’extension du Parc Expo, celle du fabricant industriel de verre Euroglas, la construction du Technocentre, le développement de la zone Horizon Afrique du zoo de Mulhouse ou encore l’aménagement de l’échangeur de la Mertzau.

M2A compte également partager et étendre à ses 39 communes membres le protocole de reprise des travaux publics activé pendant la crise, élaborer un dispositif de redémarrage du secteur événementiel, notamment en consolidant les volumes de la commande publique ou encore lancer début 2021, son agence d’attractivité pour le développement économique, touristique et culturel. Elle compte aussi accélérer les projets de lien entre milieu rural et milieu urbain, notamment le projet SALSA ou miser sur le potentiel foncier pour attirer des investisseurs et chefs d’entreprise dans les quartiers DMC, Fonderie, le Triangle PSA ou les ports de Mulhouse-Rhin.

Des mesures immédiates contre la crise

Cette stratégie a été élaborée par trois groupes de travail constitués avec les acteurs économiques locaux. Pendant le confinement, ces groupes ont permis à l’agglomération de définir des mesures immédiates à prendre pour stimuler la reprise économique, dont certaines sont toujours en cours d’évaluation. M2A estime que le montant total se situe entre 1,6 et 1,8 million d’euros, notamment 600 000 euros versés au Fonds régional Résistance destiné aux entreprises et associations, ce qui représente deux euros par habitant. Grâce à un effet de levier, cela a permis d’amener 2,4 millions d’euros pour le territoire mulhousien.

Par ailleurs, 80 000 masques destinés aux très petites entreprises ont été commandés par m2A. Quatre plateformes d’appels ont été mises en place par la CCI, la Chambre des métiers d’Alsace, m2A et par Alsace Active, l’association d’aide à la création de TPE, pour répondre aux demandes des entreprises. Le paiement des factures ouvertes dans le cadre de contrats ou de marchés publics a été accéléré, le planning des pénalités de retard a été révisé pour le BTP et les loyers de certaines entreprises hébergées par m2A ont été suspendus, tout comme la taxe de séjour pour l’hôtellerie ou les factures d’eau. Enfin, m2A s’est engagée auprès du Parc Expo à prendre en charge les remboursements aux exposants après l’annulation de deux événements pendant le confinement. La somme estimée à 900 000 euros est toujours en cours d’évaluation.

Les prochaines années s’annoncent plus difficiles cependant pour l’agglomération. « Nous avons dégagé 36 millions d’euros de marges sur les recettes de 2019, précise Marc Buchert, vice-président en charge de l’aménagement de l’espace communautaire et des grandes infrastructures de transport, mais ce montant risque d’être réduit à deux millions d’euros en 2020 à cause de la baisse des recettes fiscales issues des entreprises et de la baisse de la taxe transport ».

Fabian Jordan, le président de l'agglomération de Mulhouse a présenté sa vision de l'avenir économique du territoire au siège de la Société Industrielle de Mulhouse (SIM).
Fabian Jordan, le président de l'agglomération de Mulhouse a présenté sa vision de l'avenir économique du territoire au siège de la Société Industrielle de Mulhouse (SIM). — Photo : ©Charlotte Stiévenard

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail