Strasbourg

Communication et médias

L’agence de communication Vuxe consacre 1 % de son chiffre d'affaires à la culture

Par Florent Godard, le 29 novembre 2022

L’agence de communication strasbourgeoise Vuxe a décidé de consacrer une part de son chiffre d’affaires au soutien d’artistes du Grand Est. En parallèle, elle multiplie les opérations de mécénat de compétences, notamment pour le festival de théâtre des Scènes sauvages.

L'agence Vuxe, cofondée par Emmanuel Guichaoua, s'engage pour soutenir le monde de l'art. 
L'agence Vuxe, cofondée par Emmanuel Guichaoua, s'engage pour soutenir le monde de l'art.  — Photo : Anne Milloux

L’idée a germé à la suite de la crise du Covid. L’agence de communication strasbourgeoise Vuxe (cinq salariés permanents, environ 1 M€ de chiffe d'affaires) a décidé d'opter pour "le 1 % culture", à savoir consacrer un pourcent de son chiffre d’affaires annuel à un ou une artiste du Grand Est ou ayant un lien fort avec le territoire. "J'ai été formé à l’école des arts décoratifs de Strasbourg et j’ai gardé contact avec beaucoup d’artistes. Pour eux, la vague du Covid a été très compliquée. Sans pouvoir vendre, ni exposer, aucun artiste ne peut vivre… Nous avons donc décidé de casser notre tirelire pour soutenir la culture", retrace le cofondateur et dirigeant de Vuxe, Emmanuel Guichaoua.

Créer un fonds d’œuvres d’art

Après une sélection parmi 15 candidats, la peintre, sculptrice et photographe Marine Chevanse a remporté la première édition de cette bourse en 2022. Vuxe s’engage à lui commander une œuvre d’ici l’été 2023. Le concours doit se répéter désormais chaque année. "Nous allons créer un fonds d’œuvres d’art au fil des années, afin de devenir un soutien de la création artistique régionale", annonce Emmanuel Guichaoua. En parallèle, Vuxe offrira à Marine Chevanse une exposition dans ses murs début 2023, en prenant en charge le vernissage et invitant son réseau. L’artiste va également cocréer la nouvelle carte de vœux de l’agence.

Ce "1 % culture" vient s’ajouter aux autres engagements de Vuxe, comme le mécénat de compétences. En Alsace, la PME soutient le festival de théâtre des Scènes sauvages. "La première année, l’agence a réalisé l’affiche, le site web, pris en charge les relations presse et les réseaux sociaux. Depuis, le festival nous sollicite pour les nouvelles affiches et livrets. Au final, Vuxe a consacré l’équivalent de 20 000 euros en temps-homme", chiffre Emmanuel Guichaoua.

Label RSE "Agences Actives"

Pour valider ses engagements, dont la culture ne constitue qu’un volet, Vuxe a sollicité et obtenu récemment le label RSE "Agences Actives", lancé par l’Association des agences-conseils en communication et délivré par l’Afnor. Ce tampon reconnaît son engagement en faveur de la culture bien sûr, mais aussi de la biodiversité (via le parrainage pour l’installation de ruches d’abeilles, par exemple), jusqu’à son organisation interne. En particulier son modèle de travail collaboratif et horizontal, et ce depuis l’origine. Vuxe est en effet né d’un regroupement de freelances il y a 18 ans. L’entité emploie d’ailleurs toujours des indépendants, faisant vivre un total "25 personnes en équivalent temps plein chaque mois", tous statuts confondus.

"Le label Agences Actives est un moyen de prouver nos engagements quand d’autres se contentent de déclarations d’intention, appuie Emmanuel Guichaoua. Et un atout pour se démarquer sur un marché concurrentiel". Un modèle qui réussit plutôt à Vuxe. Revendiquant des clients allant de Puma à Richemont et la Cité du train de Mulhouse, l’agence exerce aujourd’hui de Strasbourg à Paris. Et envisage même de s’implanter à Nantes et Genève en 2023.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition