Strasbourg

Numérique

La start-up Trouver mon architecte se recentre sur le marché européen

Par Charlotte Stiévenard, le 26 août 2020

Avec la crise du coronavirus, Trouver mon architecte a décidé de revenir aux sources. La start-up spécialisée dans les sites internet qui mettent en relation professionnels et particuliers poursuit son développement en se concentrant sur l’Europe.

Antoine Jouault, fondateur de la start-up strasbourgeoise Trouver mon architecte.
La start-up Trouver mon architecte, fondée par Antoine Jouault en mai 2019, recentre sa stratégie internationale sur l'Europe. — Photo : DR

Trouver mon architecte ne cesse de recruter. La start-up strasbourgeoise a lancé son premier site internet en mai 2019. Il met en relation cabinets d’architecture et clients grâce à un site internet qui classe les professionnels par spécialité, compétences et savoir-faire. La société compte aujourd’hui 30 collaborateurs. 15 personnes doivent rejoindre ses équipes commerciales et marketing d’ici la fin de l’année. Elles doivent accompagner le développement à l’international de la société, particulièrement en Europe. Trouver mon architecte espère ainsi atteindre un million d’euros de chiffre d’affaires à l’automne.

Se recentrer sur l’Europe

Actuellement, Trouver mon architecte est présent en France, en Inde, au Brésil, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Irlande, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse. La start-up comptait développer de nouvelles versions de son site pour l’Amérique du Sud et du Nord, car elle possède déjà les compétences linguistiques, mais la crise du coronavirus lui a fait reporter ses plans et se concentrer sur l’Italie, l’Allemagne et l’Autriche, où les versions locales du site seront lancées en octobre. « En Europe, nous pouvons travailler avec les virements européens Sepa pour être payés par nos clients, explique Antoine Jouault, le fondateur. Il n’y a pas de frais supplémentaires. Hors UE, nous devons développer des moyens de paiement spécifiques, ce qui nécessite des ressources techniques supplémentaires. Avec le coronavirus, nous préférons garder notre trésorerie pour pouvoir encaisser une deuxième vague. Nous nous recentrons sur ce qui est facile d’accès. »

Trouver mon architecte fonctionne grâce aux abonnements des professionnels. Pour être présents sur le site, les architectes payent 1 290 euros l’année. Ils sont aujourd’hui 800 à avoir fait ce choix en France. L’objectif du site est d’atteindre les 3 000 clients en 2023. La crise du coronavirus a ralenti le nombre d’inscriptions du côté des professionnels, mais elle a fait exploser le nombre de mises en relation entre clients et architectes. En février, le site comptait 400 demandes de mise en relation par mois. Après le confinement, en juin, elles sont passées à 1 000. « Pendant le confinement, les gens étaient chez eux. Les couples à la maison ont pu prendre le temps de planifier l'extension de leur maison, et les restaurateurs ont pu s’occuper de préparer les modifications de leur restaurant », se réjouit Antoine Jouault.

Un nouveau site pour les photographes

Le site Trouver mon photographe est basé sur le même concept. Lancé début 2020, il compte déjà 200 photographes qui payent un abonnement annuel de 600 euros par an. Antoine Jouault a eu l’idée de lancer ce deuxième site car « si en général on ne fait appel à un architecte qu’une fois dans sa vie, on cherche un photographe beaucoup plus souvent, pour les naissances, les mariages, les photos de famille ». Aujourd’hui, Trouver mon photographe réalise environ 300 mises en relation par mois. Il sera lancé à partir d’octobre dans les pays où Trouver mon architecte est déjà actif.

Pour poursuivre son développement dans de meilleures conditions, Trouver mon architecte a décidé de changer de siège. La société déménagera fin septembre, toujours à Strasbourg, dans un nouveau bâtiment de 300 mètres carrés. Cet investissement de 700 000 euros doit lui permettre d’accueillir les nouveaux salariés.

Antoine Jouault, fondateur de la start-up strasbourgeoise Trouver mon architecte.
La start-up Trouver mon architecte, fondée par Antoine Jouault en mai 2019, recentre sa stratégie internationale sur l'Europe. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail