Strasbourg

Santé

La sonde périnéale connectée de Fizimed accélère son développement à l'international

Par Lucie Dupin, le 12 janvier 2022

La société Fizimed, spécialisée dans la santé féminine ou femtech, déploie à l’international la commercialisation de sa sonde connectée pour la rééducation du périnée. La société strasbourgeoise noue des partenariats avec des groupes pharmaceutiques et industriels à l’échelle européenne et vient d’ouvrir une filiale aux États-Unis.

Avec ses trois associés, Emeline Hahn a cofondé Fizimed en 2017 et levé des fonds en 2018 et en 2019 (2,1 millions d'euros au total). L’équipe fondatrice reste actionnaire majoritaire.
Avec ses trois associés, Emeline Hahn a cofondé Fizimed en 2017 et levé des fonds en 2018 et en 2019 (2,1 millions d'euros au total). L’équipe fondatrice reste actionnaire majoritaire. — Photo : Press Agrum

Cinq ans après sa création et deux ans après les débuts de la commercialisation de sa sonde périnéale connectée, Fizimed se lance sur le marché américain. La société strasbourgeoise, qui développe une sonde connectée à une application mobile pour la rééducation du périnée après une grossesse ou en cas d’incontinence, a ouvert une filiale à New York à l’automne 2021.

Réalisant 35 % de son chiffre d’affaires (non communiqué) à l’export (Allemagne, Espagne, Pologne, Ukraine, Chine, Vietnam notamment), Fizimed commercialise désormais aux États-Unis son dispositif médical qui permet de poursuivre, à domicile, le travail de rééducation réalisé en cabinet de sages-femmes ou de kinésithérapeutes. Les premières livraisons de la sonde dénommée Emy aux États-Unis ont eu lieu fin décembre 2021 et la commercialisation devait débuter courant janvier 2022.

Une filiale aux États-Unis et un partenaire canadien

Pour expliquer la création d’une filiale aux États-Unis, la cofondatrice de Fizimed, Émeline Hahn, explique "qu’avec une équipe de 12 personnes à Strasbourg, il n’est pas possible de tout gérer depuis l'Alsace". La société fait donc appel à un partenaire canadien pour la commercialisation aux États-Unis.

Sans avancer ses prévisions de ventes sur ce marché, Émeline Hahn, ingénieure qui a complété sa formation en école de commerce "pour la vision business, santé et industrie", précise que "l’objectif est avant tout de comprendre le marché. Le potentiel est important puisque la rééducation du périnée n’est pas financièrement accessible dans un système de santé aux prestations coûteuses".

Prescripteurs médicaux

En France, la sonde connectée dénommée Emy est commercialisée via le site marchand de Fizimed, dans les pharmacies et à travers des distributeurs en ligne. Pour développer ses ventes en pharmacie, Fizimed a noué, à l’automne 2021, un partenariat avec un industriel des produits d’incontinence implanté dans le Haut-Rhin mais souhaitant rester anonyme. Si Fizimed avait déjà fait des essais en pharmacie, la société vise, avec ce partenariat, une présence plus visible et plus pérenne dans les linéaires des officines à l’échelle de l’Hexagone.

Et ses ventes pourraient aussi se voir boostées avec son autre partenariat avec le groupe pharmaceutique tarnais Pierre Fabre (CA 2020 : 2,3 Mds €). Ses visiteurs médicaux présentent en effet la sonde Emy aux gynécologues et font connaître le produit auprès des prescripteurs médicaux, puis, par ricochet, auprès des patientes. Si le dispositif médical n’est pas remboursé par la Sécurité sociale en France, Fizimed travaille actuellement avec trois mutuelles pour sa prise en charge.

Viser le Royaume-Uni et la Suède avec Essity

Fizimed poursuit également son développement sur les marchés européens, notamment outre-Rhin où le dispositif a reçu un agrément pour être remboursé. "Notre équipe strasbourgeoise est composée de collaborateurs de nationalité allemande. En 2022, nous allons donc prospecter ce marché et communiquer auprès des professionnels de santé allemands depuis la France. Puis nous reverrons notre stratégie en fonction de la croissance sur ce marché", projette Émeline Hahn.

Pour se positionner auprès des consommatrices européennes, Fizimed a franchi un cap en 2021 en nouant un partenariat avec Essity. Ce géant suédois (CA 2020 : 11,6 Mds €) fabrique du papier toilette, des protections contre l’incontinence, des protections féminines et des couches pour bébés sous les marques Lotus, Nana ou encore Tena. Fizimed développe avec cette dernière marque, dédiée à l’incontinence, une stratégie de co-branding ou de co-marquage.

Stratégie de co-marquage

"Essity commercialise notre dispositif médical au Royaume-Uni sous le nom "Emy by Tena" en ciblant des millions de femmes touchées par des problèmes d’incontinence notamment", détaille Émeline Hahn, qui ne dévoile pas les objectifs commerciaux de cet accord. Le deuxième volet du partenariat avec Essity consiste en la commercialisation d’Emy en Suède. En vendant la sonde à travers la marque de couches pour enfants Libero dans ce royaume scandinave, Essity et Fizimed visent cette fois-ci un public de jeunes mamans.

Voilà de quoi élargir encore les perspectives internationales de Fizimed qui consent "doubler son chiffre d’affaires tous les ans". La PME strasbourgeoise reste cependant discrète à propos de ses résultats sur un marché concurrentiel qui ne compterait que "deux autres acteurs en Europe, une marque anglaise et une marque française qui fait fabriquer ses appareils en Asie", selon Émeline Hahn. Fizimed confie la production de sa sonde à la filiale portugaise d’une société alsacienne.

Avec ses trois associés, Emeline Hahn a cofondé Fizimed en 2017 et levé des fonds en 2018 et en 2019 (2,1 millions d'euros au total). L’équipe fondatrice reste actionnaire majoritaire.
Avec ses trois associés, Emeline Hahn a cofondé Fizimed en 2017 et levé des fonds en 2018 et en 2019 (2,1 millions d'euros au total). L’équipe fondatrice reste actionnaire majoritaire. — Photo : Press Agrum

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail