Grand Est

Banque

La SaarLB renforce sa présence dans le Rhin supérieur

Par Lucie Dupin, le 27 septembre 2018

La banque régionale franco-allemande SaarLB veut se positionner comme la banque du financement franco-allemand. Celle-ci déploie son réseau dans le Rhin supérieur. 

La banque franco-allemande SaarLB emploie une dizaine de personnes dans sa succursale strasbourgeoise.
La banque franco-allemande SaarLB emploie une dizaine de personnes dans sa succursale strasbourgeoise. — Photo : © Andrew Wakeford

La banque franco-allemande, SaarLB, dont le siège est situé à Sarrebruck dans la Sarre, dispose d’une succursale à Strasbourg depuis son transfert de Metz en 2016. La banque à l’actionnariat sarrois vise le marché des entreprises, des collectivités territoriales, des partenariats publics privés et de l'énergie renouvelable. Début 2018, celle-ci a enregistré pour la première fois une répartition à 50-50 de ses activités entre la France et l’Allemagne.

« Quand la banque s’est implantée en France en 2004, celle-ci y réalisait 10 % de ses activités. Il y a deux ans, nous étions à un tiers, puis à 40 % en 2017 pour atteindre les 50 % en 2018. La croissance en France est plus agressive qu’en Allemagne », estime Jochen Legleitner, directeur général de SaarLB France. La banque, qui emploie 550 personnes dont 10 % de Français, a enregistré 1 Md € de créances globales au premier semestre 2018 contre 770 M€ à la même période en 2017. 

Consolider l’axe franco-allemand

D’ici janvier prochain, l’établissement bancaire va lancer un pôle franco-allemand avec un bureau parisien destiné notamment à l’immobilier commercial. « Nous voulons nous positionner comme le partenaire privilégié du financement franco-allemand. Les entreprises allemandes qui ont des besoins immobiliers en France l’ont davantage en Ile-de-France qu’en Alsace ou dans le Grand-Est », justifie Frank Eloy, Membre du Directoire de la SaarLB.
Dirigé par Michael Heß, en poste à la SaarLB depuis 2011, ce pôle recrute actuellement deux chargés d’affaires.

Attaquer le marché du Rhin supérieur

La stratégie de la banque pour 2019 est également de renforcer sa présence dans le Rhin supérieur, territoire constitué par l’Alsace, les Länder allemands du Bade-Wurtemberg, du sud de la Rhénanie-Palatinat et du grand Bâle en Suisse.

« Cette région compte six millions d’habitants et un potentiel de PIB de 250 milliards d’euros. Nous avons notre place dans ce développement transfrontalier. Ainsi, nous créons une filiale à Trèves en Allemagne pour le Luxembourg, la Moselle et la Belgique et ouvrons des bureaux à Mannheim et à Coblence pour élargir notre périmètre d’activité dans le Rhin supérieur », explique Frank Eloy, le centre névralgique restant Strasbourg.

La banque franco-allemande SaarLB emploie une dizaine de personnes dans sa succursale strasbourgeoise.
La banque franco-allemande SaarLB emploie une dizaine de personnes dans sa succursale strasbourgeoise. — Photo : © Andrew Wakeford

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture