Commerce

La Pizza de Nico : L'enseigne se déploie à Strasbourg

Par Adelise Foucault, le 04 novembre 2011

L'enjeu Petit point de vente isolé il y a dix ans, la Pizza de Nico compte aujourd'hui dix établissements dans la région et part à l'assaut de villes de plus grande envergure.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Nico Paléa a commencé modestement, en 1999, dans un petit local de Bischwiller où il composait ses pizzas sous les yeux de clients toujours plus nombreux. En dix ans, un réseau régional s'est constitué qui compte aujourd'hui dix points de vente. Ce développement encourageant lui vaut de figurer cette année parmi les lauréats du concours des «meilleurs franchisés et partenaires de France» organisé par l'Iref (fédération des réseaux européens de partenariat et de franchise), dans la catégorie Espoir.




«Un grand bond en avant»

La Pizza de Nico part à l'assaut de villes plus grandes, à plus fort potentiel commercial mais où la concurrence est nettement plus rude. «Nous avons fait un grand bon en avant cette année, en ouvrant Sélestat, Colmar, Haguenau et bientôt Strasbourg», souligne Nico Paléa. Dans la capitale alsacienne, le déploiement, dans un contexte de forte concurrence, sera géré en propre par la tête de réseau. Une première ouverture y est prévue avant la fin de l'année. En parallèle, le développement dans le Grand Est va se poursuivre, avec «au moins quatre ouvertures en 2012», espère le dirigeant.




Réseau de partenaires

En 2004, Nico Paléa, accaparé par l'ouverture d'un restaurant à Strasbourg (Le bouquet garni) confie la gestion des nouveaux points de vente à Magdalena Lopez Jimenez. «Elle est aujourd'hui mon bras droit, confie-t-il. Nous n'avions pas de réelle stratégie de développement, les ouvertures se faisaient au gré d'opportunités». C'est à partir de 2008 qu'il décide de formaliser et développer son concept avec des ouvertures sous contrats de partenariat, privilégiant un mode de management égalitaire et participatif. «Je ne cherche pas à développer pour développer, souligne-t-il. Le choix des emplacements est stratégique, tout comme le profil des gérants partenaires». Celui-ci s'est affiné au fil du temps: à Sélestat comme à Colmar, «les gérants ont eu une forte expérience de direction mais aussi de management dans leur carrière et vont prendre en charge le développement de nouveaux points de vente sur leur territoire».




Produits frais et compétitifs

Dès le départ, Nico Paléa a choisi de se démarquer de la livraison à domicile - activité en plein essor au début des années 2000- en proposant des pizzas façon traiteur: les clients viennent directement au point de vente, coloré et largement ouvert sur l'extérieur comme sur la cuisine. Pour attirer et fidéliser sa clientèle, le dirigeant mise sur la qualité et le prix de ses produits. Toutes les pizzas sont réalisées à partir d'aliments frais (sauf les fruits de mer, surgelés) provenant autant que possible de producteurs locaux et transformés sur place. Quant à la pâte, «élément clé d'une bonne pizza», elle est faite maison, au jour le jour. Sa recette -améliorée en continue ? a été élaborée en partenariat avec un boulanger meilleur ouvrier de France.

La pizza de Nico



Franchiseur: Nico Paléa 50 personnes dans le réseau CA 2010: n.-c. @email

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition