Haut-Rhin

Restauration

La Pizza de Nico : doubler le réseau en 2017

Par Lucie Dupin, le 03 février 2017

Le réseau de franchise La Pizza de Nico veut consolider son développement dans le Haut-Rhin et doubler son nombre de points de vente cette année en France.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L'histoire a commencé dans le Nord de l'Alsace avec un point de vente de pizzas à emporter. Seize ans plus tard, Nico Palea dénombre 27 points de vente et restaurants en contrat de partenariat dans toute la France. Et La Pizza de Nico ne compte pas s'arrêter là. En 2017, l'objectif est de doubler la taille du réseau. « Un produit simple et frais avec un excellent rapport qualité prix », c'est selon le fondateur de la Pizza de Nico, Nico Palea, la recette du succès de son concept. Et la sauce semble prendre puisque le réseau de franchisés se développe à la vitesse d'une ou deux ouvertures de points de vente par mois. Le Bas-Rhin est le périmètre sur lequel les adeptes de pizzas sont le plus servis avec 20 points de vente. Mais le réseau s'étend aussi au niveau national avec, entre autres, quatre ouvertures en cours en Lorraine, une troisième à Nantes, des projets à Montpellier, à Perpignan ou encore en région parisienne. Nico Palea se souvient que « la façon la plus rapide de s'étendre a été le développement de la franchise ». Le modèle de la Pizza de Nico s'est tourné vers le contrat de partenariat, « moyen de privilégier l'échange, les membres du réseau se retrouvent toutes les six semaines pour discuter des bonnes pratiques et les décisions importantes se prennent ensemble ».

À la conquête du Haut-Rhin

Nico Palea estime que « le développement du réseau s'est toujours fait autour d'amis et de connaissances et qu'il n'a jamais vraiment eu besoin de rechercher des candidats ». La Pizza de Nico voudrait consolider sa place dans le Haut-Rhin. « Pour le moment, le hasard des contacts a fait que le développement du réseau s'est tissé ailleurs que dans le Haut-Rhin. Nous venons certes de fêter l'ouverture d'un troisième point de vente à Colmar, porté par l'entrepreneur Didier Moser, nous sommes peu présents dans ce département. Le Bas-Rhin compte 20 Pizza de Nico, nous pouvons faire la même chose dans le Sud de l'Alsace », estime Nico Palea. Celui-ci indique avoir déjà repéré des emplacements à Mulhouse « avec la possibilité d'ouvrir quatre à cinq points de vente simultanément ».

La force d'une coopérative

Nico Palea reconnaît que le modèle économique de son concept s'appuie sur « les seize ans années passées à expérimenter, à apprendre des erreurs commises et des savoir-faire de chacun. Le réseau se développe car nous maîtrisons les achats et les frais généraux. Nous passons des commandes en gros volumes pour nos points de vente et fonctionnons comme une coopérative. Nous sommes l'un des premiers clients d'Eurocash par exemple, en achetant pour deux millions de matière première par an » précise le fondateur du concept. Si celui-ci reste discret concernant son chiffre d'affaires, il confie néanmoins vendre un million de pizzas par an dans l'ensemble de son réseau de partenaires qui compte 200 personnes. Enfin, la tête de réseau recrute actuellement des postes en contrôle de gestion.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition