Bas-Rhin

Agroalimentaire

La coopérative laitière Alsace Lait mise sur sa marque et élargit ses gammes

Par Julie Giorgi, le 04 juillet 2022

Alsace Lait, coopérative laitière du Bas-Rhin, étoffe ses gammes et renforce sa marque propre, notamment à travers un partenariat à l’échelle du Grand Est avec l’enseigne Lidl.

De gauche à droite : Philippe Bernhard, vice-président d’Alsace Lait, Luc Winckel, éleveur, Michel Biero, directeur exécutif achats Lidl France, Michel Debes, président d’Alsace Lait, et Laura Winckel, éleveuse à Hochfelden.
De gauche à droite : Philippe Bernhard, vice-président d’Alsace Lait, Luc Winckel, éleveur, Michel Biero, directeur exécutif achats Lidl France, Michel Debes, président d’Alsace Lait, et Laura Winckel, éleveuse à Hochfelden. — Photo : Julie Giorgi

Pour poursuivre sa croissance et passer de 110 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021 à 115 millions en 2022, la coopérative laitière bas-rhinoise va élargir sa gamme et communiquer davantage sur sa marque. Grande nouveauté de cet automne : la sortie d’un beurre doux Alsace Lait. Depuis plusieurs mois, l’usine de Hœrdt qui emploie 240 salariés, a investi au niveau matériel et humain pour élaborer ce beurre alsacien. Une nouvelle ligne de production a été installée, dont le montant n’a pas été communiqué.

Dans les années 1980, l’entreprise transformait déjà de la crème en beurre puis cette production a été abandonnée. "À cette époque, la crème et le beurre avaient mauvaise presse car ils étaient accusés de favoriser le cholestérol. Mais depuis quelques années, ces produits ont retrouvé la cote auprès des consommateurs. Et ces mêmes consommateurs sont devenus friands de produits locaux, donc il y a des opportunités à saisir", affirme Philippe Bernhard, vice-président d’Alsace Lait. Ce beurre alsacien sera vendu dans les rayons de la grande distribution dans le Grand Est. "Nous n’avons pas vocation à concurrencer les marques nationales. Notre objectif est de proposer un beurre de qualité avec une image locale", poursuit-il. Après le beurre, d’autres produits sont dans les cartons…

Un partenariat d’exclusivité avec Lidl

Alsace Lait souhaite également mettre en avant sa propre marque. Dans cette optique, elle a signé un contrat d’un an avec Lidl pour commercialiser du lait engagé : un lait UHT, sans OGM, 100 % alsacien, sous la marque Alsace Lait. Vendu depuis le 17 juin dans 70 supermarchés Lidl de la région Grand Est, ce lait "responsable" permet de mieux rémunérer les éleveurs de la coopérative. Alsace Lait travaille avec l’enseigne discount depuis dix ans en France, en Belgique et aux Pays Bas. Jusqu’à présent, elle lui fournissait uniquement des produits en marque de distributeur (MDD). "Ce nouveau partenariat nous permet de valoriser notre marque chez Lidl", souligne Philippe Bernhard.

Mais l’entreprise alsacienne n’abandonne pas les MDD pour autant. "Nous collectons en moyenne 150 millions de litres de lait par an, donc nous ne pouvons pas tout vendre à notre marque", précise-t-il. Alsace Lait réalise 65 % de son chiffre d’affaires en grande distribution, 30 % en restauration hors foyer et le reste dans l’industrie agroalimentaire. L’entreprise souhaite conserver cette diversité de segments de marché et de positionnements.

Le groupe est lui-même diversifié : depuis 2009, Alsace Lait a racheté Savoie Yaourt, depuis 2015 elle est présente au Canada via une joint-venture signée avec la laiterie Chalifoux qui exploite la marque Maison Riviera. Et en octobre 2021, la famille Chalifoux souhaitant se désengager, la coopérative Alsace Lait est devenue l’actionnaire majoritaire. "Nous ne voulions pas rester minoritaires pour garder notre indépendance. Aujourd’hui, nous avons les mains libres", indique le vice-président.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition