Alsace

Politique économique

La Collectivité européenne d'Alsace espère une compétence en matière d'économie de proximité

Par Lucie Dupin, le 02 septembre 2021

La Collectivité européenne d’Alsace (CeA) a vu le jour en janvier dernier. En juin, les Alsaciens ont élu 80 conseillers dans 40 cantons. Les élus préparent désormais la mise en œuvre des feuilles de route fixées dans le cadre des compétences de la nouvelle collectivité. Celle-ci espère ouvrir des discussions avec la Région en matière de compétence économique.

Frédéric Bierry est le président de la Collectivité européenne d’Alsace.
Frédéric Bierry est le président de la Collectivité européenne d’Alsace. — Photo : Alexandre Schlub -CeA

Frédéric Bierry préside la Collectivité européenne d’Alsace (CeA), compétente dans les domaines du transfrontalier (zones économiques transfrontalières, schéma de coopération, contrat État/Région transfrontalier), du bilinguisme, du pilotage de la Marque Alsace, du marketing territorial et de la politique touristique, des transports et mobilité, de la culture, du patrimoine et des statistiques à l’échelle alsacienne. En cette rentrée, l’élu esquisse "des bombes à retardement" dont les contours vont guider les feuilles de route des élus. Ils s’apprêtent à partir pour un "tour d’Alsace" à la rencontre des acteurs du monde économique et associatif entre autres.

Pénurie de main-d’œuvre

Frédéric Bierry relève ainsi des pénuries importantes de main-d’œuvre puisque "pas une visite d’entreprise ne se passe sans que l’on nous rapporte des difficultés à recruter. Les entreprises ont besoin de main-d’œuvre prête à travailler". Il s’agit "d’une attente forte du monde économique pour permettre la relance économique". En Alsace, 200 000 personnes sont au chômage dont 47 000 sont allocataires du RSA et 13 % de ces bénéficiaires accèdent à une formation. "La CeA est en charge du social et l’on paye l’inadéquation des formations aux besoins du monde économique ", souligne Frédéric Bierry.

Économie de proximité

Dans le cadre de ses compétences en matière de social, la CeA peut agir sur les questions d’emploi et lorgne ainsi sur la compétence économique, détenue en tant que telle par la Région Grand Est. Or, le président de la CeA estime que le périmètre du territoire alsacien est adapté à un travail de terrain au plus près des acteurs concernés. "Le diagnostic précis de l’activité économique se fait avec une connaissance fine des enjeux territoriaux concernant les TPE et PME". Frédéric Bierry veut ainsi s’engouffrer dans la porte laissée entrouverte au printemps dernier par Jean Rottner alors candidat à sa réélection à la tête de la Région Grand Est, lorsque celui-ci évoquait la délégation des activités de proximité aux collectivités locales. Le président de la CeA semble avoir l’appui constitutionnel pour lui puisque la loi du 2 août 2019 instituant les contours de la CeA rend possible la délégation, aux collectivités locales, des activités dites "de proximité". Frédéric Bierry l’entend comme "englobant l’économie".

En attendant d’ouvrir les discussions avec Jean Rottner, celui-ci quittera sa fonction de président de l’Adira, l’agence de développement d’Alsace, d’ici la fin d’année en vue de l’élection d’une nouvelle présidence pour cette agence financée par les instances locales et régionales.

Réserves foncières

L’élu alerte enfin sur la pénurie de matières premières qui engendre une flambée des prix. Par ailleurs, le besoin en foncier constitue selon lui une autre des bombes à retardement et insiste sur la réserve des friches industrielles. "Dans cinq ans, celles-ci seront toutes indisponibles et à condition qu’elles soient dépolluables pour leur exploitation. Le gouvernement veut réindustrialiser le territoire mais comment procéder sans réserve foncière ?", s’interroge l’élu qui dit avoir alerté le président de la République à ce sujet.

Frédéric Bierry est le président de la Collectivité européenne d’Alsace.
Frédéric Bierry est le président de la Collectivité européenne d’Alsace. — Photo : Alexandre Schlub -CeA

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail