Strasbourg

Textile

La chaussette technique de Ranna à la conquête des sportifs

Par Lucie Dupin, le 28 avril 2021

La start-up strasbourgeoise Ranna développe des chaussettes de sport techniques qu'elle fait produire en intégralité en France. Elle vient de se placer en tant que partenaire du club de football professionnel de Toulouse.

Avec son partenariat avec le Toulouse Football Club, Ranna va développer de nouveaux coloris pour ses chaussettes de sport techniques.
Avec son partenariat avec le Toulouse Football Club, Ranna va développer de nouveaux coloris pour ses chaussettes de sport techniques. — Photo : Elliott Bossé

La start-up strasbourgeoise Ranna a choisi son nom en s’inspirant du mot alsacien signifiant "courir". Son ambition est de "devenir d’ici la fin 2022 la référence dans la chaussette technique", présente Alexandre Adler, cofondateur de la jeune pousse incubée au Semia. Trois associés - Alexandre Adler et les deux anciens footballeurs pro et semi-pro Cédric Kanté et Steven Delavau - ont créé Ranna en 2018. Un quatrième associé, Thomas Forgeois, a récemment rejoint ce trio, et deux salariés complètent l’équipe.

Le filon de Ranna, c’est la chaussette de sport technique et antidérapante produite en intégralité en France. "Dans les années 2010 s’est développé le créneau de la chaussette technique pour apporter aux sportifs, et en particulier aux footballeurs, plus de technicité et de performance", se souvient Alexandre Adler, qui estime avoir "trois concurrents en Allemagne, en Italie et en Autriche mais aucun qui fabrique en France". De quoi se faire une place sur un marché qu'il estime "en expansion".

Partenariat avec le Toulouse Football Club

Après avoir recueilli les besoins des joueurs au plus haut niveau grâce à son réseau, Ranna a choisi de produire en Alsace chez le fabricant de chaussettes Labonal (CA : 6,8 M€, 85 collaborateurs). La chaussette mi-haute est dotée d’une semelle antidérapante ("grip") dont la technologie a été conçue à Grenoble. Une fois les chaussettes tissées par Labonal, le grip est apposé par Ranna à l'aide d'une machine spéciale dans ses locaux de Bischheim (Bas-Rhin), selon les besoins des appuis spécifiques aux disciplines sportives.

Ranna équipe actuellement une centaine de footballeurs professionnels du championnat européen sous forme de dotation en retour d’un coup de pub sur les réseaux sociaux. Alexandre Adler précise cependant que "le cœur de cible de l’entreprise reste le sportif amateur". La chaussette est déclinée en quatre tailles pour toucher un public aussi bien féminin que masculin. Le partenariat que vient de conclure Ranna avec le TFC, le club de football professionnel de Toulouse, pour les trois prochaines saisons pourrait bien booster la notoriété de la marque alsacienne. "Il s’agit en partie d’une dotation, soit 300 à 500 paires par an", compte Alexandre Adler. L’entrepreneur reconnaît "un coût non négligeable pour Ranna", qui saisit néanmoins cette opportunité pour bénéficier de la force de frappe d’un grand club.

Viser le million d’euros de chiffre d’affaires

La marque est présente dans une vingtaine de points de vente en France via le distributeur d’équipements sportifs BDE, basé à Illkirch (Bas-Rhin). Le développement d'une centaine de points de vente d'ici fin 2021 a été ralenti par les confinements. En 2020, Ranna a levé 420 000 euros en fonds privés, prêts bancaires et subventions. Ce qui lui permet notamment de multiplier son budget communication par cinq cette année. En 2019, première année d'exercice, Ranna a enregistré un chiffre d’affaires de 50 000 euros avec ses ventes en ligne et en boutique. Si elle ne communique pas ses ventes réalisées en 2020, la start-up a intégré début 2021 l’accélérateur régional Scal’E-nov, avec l’objectif d’atteindre le million d'euros de chiffre d’affaires à l’issue du programme de trois ans. 

Avec son partenariat avec le Toulouse Football Club, Ranna va développer de nouveaux coloris pour ses chaussettes de sport techniques.
Avec son partenariat avec le Toulouse Football Club, Ranna va développer de nouveaux coloris pour ses chaussettes de sport techniques. — Photo : Elliott Bossé

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail