Bas-Rhin

Télécoms

Huawei choisit Brumath pour implanter son usine dans le Grand Est

Par Lucie Dupin, le 17 décembre 2020

Le géant chinois des télécoms Huawei annonce l'investissement de 200 millions d'euros dans la construction d'une usine à Brumath, dans le Bas-Rhin. Plusieurs sites étaient en lice dans la région de Strasbourg. 500 emplois devraient être créés.

L'entreprise chinoise de téléphonie Huawei a choisit le Bas-Rhin pour implanter une usine.
L'entreprise chinoise de téléphonie Huawei a choisit le Bas-Rhin pour implanter une usine. — Photo : CC0

Huawei a tranché. Le constructeur chinois spécialisé dans les télécoms a choisi la ville de Brumath, dans le Bas-Rhin, pour implanter sa future usine européenne. Le géant prospectait depuis plusieurs mois dans le Grand Est pour son usine de composants pour les technologies 4G et 5G destinés aux marchés européens. Huawei compte déjà 23 centres de R & D en Europe, une centaine d’universités partenaires et plus de 3 100 fournisseurs.

200 millions d’euros d’investissement

Le futur site de production va trouver sa place dans le parc d’activité de Brumath, situé dans la communauté d’agglomération de Haguenau. Huawei y projette un investissement de 200 millions d’euros et la création de 300 emplois directs. À terme, l’industriel mise sur 500 emplois et un milliard d’euros de valeur de production par an. Pour Claude Sturni, président de la Communauté d’agglomération de Haguenau, « ce projet illustre l’attractivité de notre territoire et renforce un écosystème industriel et technologique incontestable ». Linda Han, déléguée générale de Huawei en France, déclare quant à elle que « cette coopération avec la communauté d’agglomération de Haguenau et la Région Grand Est vient renforcer notre engagement en France ».

Sur le réseau professionnel LinkedIn, Lilla Mérabet, vice-présidente de la Région Grand Est en charge de l'économie, estime que "cette annonce est une bonne nouvelle que nous devons en premier lieu à la parfait coopération entre la Région Grand Est et l’Etat, avec l’appui précieux de l'Adira, l'agence de développement d'Alsace, et Grand E-Nov +, l'agence d'innovation et de prospection internationale du Grand Est."

Débat autour de la 5G

Alors que plusieurs sites étaient évoqués dans le Bas-Rhin, la communauté d’agglomération de Haguenau venait de délibérer concernant du foncier dans la zone d’activité de Brumath. À la suite de cette délibération, Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole a déclaré que "depuis les premières discussions sur ce projet (d’implantation de Huawei dans le Grand Est, NDLR), j’ai tenu à maintenir un dialogue transparent et constructif avec cette entreprise, quant à ses engagements économiques, sociaux et environnementaux. Le choix de Brumath s’inscrirait dans une logique d’alliance de territoires et de complémentarité". Le 17 novembre, nous relayions dans nos colonnes que selon Pia Imbs, « l’EMS [était] prête à les accueillir sur le site de Puma à Illkirch-Graffenstaden ».

En juillet 2020, la nouvelle gouvernance de l’Eurométropole de Strasbourg, comme le rappelle Jeanne Barseghian, maire écologiste de Strasbourg, avait adressé au Premier ministre et à la Commission européenne " un certain nombre de questions relatives à la sécurité et à la souveraineté économique, largement partagées par nos concitoyens, y compris par le Parlement à travers l’adoption de la loi 5G-sécurité du réseau".

L'entreprise chinoise de téléphonie Huawei a choisit le Bas-Rhin pour implanter une usine.
L'entreprise chinoise de téléphonie Huawei a choisit le Bas-Rhin pour implanter une usine. — Photo : CC0

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail