Bas-Rhin

Agroalimentaire

Herta investit 25 millions d'euros pour moderniser son usine alsacienne

Par Lucie Dupin, le 26 novembre 2020

Le géant industriel de la charcuterie Herta va investir 25 millions d’euros d’ici deux ans dans son site de production d’Illkirch-Graffenstaden dans le Bas-Rhin. Une enveloppe qui fait partie d’un plan global d’investissement de l’ordre de 85 millions d’euros pour moderniser l’outil productif du groupe allemand en France.

Le groupe Herta investit 25 millions d'euros dans son site de production alsacien.
Le groupe Herta investit 25 millions d'euros dans son site de production alsacien. — Photo : © Philippe Lewit

Le secteur de l’agroalimentaire s’apprête à accueillir un investissement conséquent en Alsace. Le charcutier industriel Herta (CA 2019 : 702 M€) annonce vouloir injecter 25 millions d’euros d’ici deux ans dans son site de production d’Illkirch-Graffenstaden, dans le Bas-Rhin. L’usine alsacienne emploie 350 salariés et fabrique 17 000 tonnes annuelles de charcuterie sous forme de jambon et de saucisses, entre autres les gammes de jambon Tendre Noix et Le Bon Paris.

Le dernier investissement conséquent dans l’outil productif du site d’Illkirch-Graffenstaden date de 2017. 8 millions d’euros avaient alors été consentis pour permettre à l’usine de lancer la production de saucisses végétales fabriquées depuis cette date uniquement en Alsace pour l’ensemble du groupe. « Jusqu’à présent, nous n’avions jamais vu un tel investissement à Illkirch, c’est une grande preuve de confiance de la part de notre nouvel actionnaire majoritaire, l’espagnol Casa Tarradellas », reconnaît Dorothée Labiausse, directrice de l’usine Herta d’Illkirch-Graffenstaden. Herta, qui emploie 1 600 personnes en France, est en effet devenu en juillet 2020 une coentreprise détenue à 60 % par le groupe espagnol Casa Tarradellas et à 40 % par Nestlé.

Miser sur l’innovation

Dorothée Labiausse dirige l'usine Herta à Illkirch-Graffenstaden
Dorothée Labiausse dirige l'usine Herta à Illkirch-Graffenstaden - Photo : © DR

Selon la dirigeante alsacienne, « l’état d’esprit du nouvel actionnaire majoritaire est d’avoir le quart d’heure d’avance » et l’objectif de l’investissement est triple, moderniser, augmenter les capacités de production et innover. Ces 25 millions d’euros sont destinés à la modernisation des installations et à l’innovation, à l’agrandissement du laboratoire Qualité et à la réduction de la pénibilité avec la mise en place d’exosquelettes.

« Après avoir travaillé avec des ergonomes, un prototype sera bientôt testé en phase pilote. Ces exosquelettes absorbent et soulagent les mouvements des opérateurs pour lutter contre les troubles musculosquelettiques », souligne Dorothée Labiausse. Si la directrice du site alsacien ne peut pas encore donner d’estimation de la hausse des volumes de production en prévision de ces nouveaux investissements, celle-ci reconnaît que le but sera également « de répondre à des à-coups de production, comme cela a été le cas lors des périodes de confinement avec une hausse de la production de 30 % ».

Plan d’investissement national

Cette enveloppe de 25 millions d’euros s’inscrit dans le cadre d’un plan d’investissement de 85 millions d’euros que le groupe va injecter dans ses différents sites de production en France, dans les départements du Pas-de-Calais, de l’Oise et du Rhône. « En dépit des difficultés liées à (la) période, nous poursuivons notre ambition de croissance (...) Cet investissement témoigne de notre attachement indéfectible à la région alsacienne et de notre volonté de renforcer notre savoir-faire agroalimentaire au sein du tissu industriel français », commente Arnaud de Belloy, directeur général d’Herta, cité dans un communiqué. Le site d’Illkirch-Graffenstaden, qui s’étend sur 20 000 m², a rejoint le groupe Herta en 1992.

Le groupe Herta investit 25 millions d'euros dans son site de production alsacien.
Le groupe Herta investit 25 millions d'euros dans son site de production alsacien. — Photo : © Philippe Lewit

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail