Strasbourg

Services

Interview Gilles Knoery (Digora) : « L'accélérateur PME, de l'argent bien investi »

Entretien avec Gilles Knoery, directeur général de Digora

Propos recueillis par Lucie Dupin - 02 octobre 2019

Alors que la deuxième promotion de l'accélérateur PME Grand Est - porté par Bpifrance et la Région Grand Est - vient d'être lancée, Gilles Knoery, directeur général de Digora, entreprise strasbourgeoise de services numériques (CA : 23 M€ ; 140 salariés), revient sur sa participation à la troisième promotion de l’accélérateur national pour les PME, déclinaison nationale de ce programme. 

Gilles Knoery, directeur général de Digora à Strasbourg, a participé à la troisième promotion de l'accélérateur PME porté par Bpifrance.
Gilles Knoery, directeur général de Digora à Strasbourg, a participé à la troisième promotion de l'accélérateur PME porté par Bpifrance. — Photo : © Digora

Le Journal des Entreprises : Comment s’est déroulée votre intégration à l’accélérateur PME porté par Bpifrance ?

Gilles Knoery : L’entreprise Digora a été créée il y a 20 ans et a déjà été accompagnée par Bpifrance pour des opérations de croissance interne et de l’innovation. Lorsque j’ai été contacté par les conseillers de Bpifrance pour intégrer la troisième promotion de l’accélérateur national destiné aux PME en 2017, l’entreprise venait de passer le cap des 100 salariés, c’est arrivé au bon moment. La participation à ce programme, composé d’un diagnostic, de sessions de conseil, de formation et de networking, représente certes un coût pour l’entreprise, quelques dizaines de milliers d’euros. Pour autant, je pars du principe que ce qui est gratuit n’a pas de valeur. Il est juste de payer ce programme cofinancé par Bpifrance. L’argent public utilisé de cette manière est très bien utilisé. Prendre part à ce programme a été une décision importante prise avec mon associé. Nous avons assumé ce montage et c’est amorti. Pendant la période d’accélération notre activité a crû de 35 %.

« Pendant la période d’accélération, notre activité a crû de 35 %. »

Que retenez-vous de cette expérience ?

G. K. : Nous avons l’habitude de faire appel à des consultants pour des missions de conseil. Dans le cadre de l’accélérateur, nous sommes très satisfaits du niveau des experts sélectionnés par Bpifrance et nous avons été accompagnés dans trois missions de conseil en termes de diagnostic de l’entreprise à 360 degrés, de marketing et d’efficacité opérationnelle. Dans le cadre du programme d’accélération de 24 mois, les participants bénéficient de huit modules de formation. Notre promotion a été formée par des intervenants d’HEC. Ces modules étaient également ouverts à nos managers qui ont pu en bénéficier. Concrètement, je me souviens d’une conférence sur le risque pénal du chef d’entreprise qui nous a ouvert les yeux. Nous nous sommes immédiatement penchés sur la question et certaines choses que nous ne faisions pas ont été corrigées. Par ailleurs, même si nous comptons deux filiales au Luxembourg et au Maroc, notre activité est réalisée principalement en France. Cependant, pour accompagner l’un de nos clients de l’agroalimentaire au Royaume-Uni, le module que nous avons suivi sur la thématique de l’export nous sera également utile.

Digora a terminé son programme d’accélération en mars dernier. Quels liens conservez-vous avec les participants ?

G. K. : Parmi les 60 PME de cette troisième promotion de l’accélérateur 2017-2019, nous étions trois entreprises alsaciennes. Les liens ne se sont pas forcément tissés par affinité régionale, le carnet d’adresses s’est enrichi de tous les participants et l’un d’eux a recontacté Digora pour une problématique ERP. Dans notre accélérateur, 70 % des entreprises accélérées venaient du monde de l’industrie. Nous, en tant qu’entreprise du service, nous touchons tous les métiers à travers le secteur de nos clients et les problématiques du numérique reviennent quel que soit le domaine. La transformation numérique de nos clients et la gestion des données sont nos activités principales. Le domaine de la santé est un gros consommateur de données et nous sentons que cela va constituer une des tendances de l’activité en 2020.

Gilles Knoery, directeur général de Digora à Strasbourg, a participé à la troisième promotion de l'accélérateur PME porté par Bpifrance.
Gilles Knoery, directeur général de Digora à Strasbourg, a participé à la troisième promotion de l'accélérateur PME porté par Bpifrance. — Photo : © Digora

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.