Haut-Rhin

Industrie

France Poulailler triple sa surface de production

Par Lucie Dupin, le 22 avril 2021

Le fabricant alsacien de poulaillers en bois français France Poulailler investit dans un nouvel entrepôt pour tripler sa surface de production. Avec pour objectif de développer ses marchés en France et en Europe.

Nadège de Beaumont préside France Poulailler, entreprise fondée avec son père en 2014.
Nadège de Beaumont préside France Poulailler, entreprise fondée avec son père en 2014. — Photo : France Poulailler

L’entreprise France Poulailler (CA 2020 : 1,35 million d’euros ; 11 salariés), implantée à Volgelsheim (Haut-Rhin), fabrique des poulaillers et abris pour animaux de basse-cour depuis 2014. Pour satisfaire ses ambitions de croissance, la PME a décidé de tripler sa surface de production.

France Poulailler a ainsi investi 1,2 million d’euros dans un entrepôt de 2 500 m² et embauché cinq nouveaux salariés à l’occasion de l’emménagement dans ses nouveaux locaux il y a quelques semaines. Nadège de Beaumont, présidente de France Poulailler, projette le doublement du chiffre d’affaires de l'entreprise en 2021, "comme c’est le cas chaque année depuis 2014". La dirigeante a constaté "une grosse progression des ventes de poulaillers pendant le premier confinement". Un engouement qu'elle explique par le fait que "la crise du Covid a fait prendre conscience aux consommateurs d’acheter davantage français". "Élever des poules, c’est manger sainement avec la production d’œufs frais et c'est aussi réduire ses déchets organiques puisqu’une poule en consomme 75 kg par an", plaide-t-elle.

Une production 100 % locale

France Poulailler surfe aussi sur la vague du made in France puisque les poulaillers, vendus entre 240 et 2 000 euros, sont fabriqués dans le Haut-Rhin avec du bois venu des Vosges. Le marché de France Poulailler se répartit à 50 % entre les particuliers qui se font livrer le poulailler et à 50 % entre les magasins spécialisés et les communautés de communes. Pour ces dernières, l’entreprise alsacienne remporte régulièrement des appels d’offres pour fournir aux collectivités des poulaillers qui viendront équiper des jardins d’administrés incités par leur commune à élever des poules. Le dernier dossier en date a consisté, pour France Poulailler, à fournir 4 000 poulaillers en 2020 et 1 200 en 2021 au Syndicat Mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l’Aire Toulonnaise (Sittomat), dans le Var.

La PME exporte également ses poulaillers français en Belgique grâce à un représentant sur place. Elle s’ouvre actuellement au marché suisse et projette aussi de séduire le marché allemand via des commandes depuis son site internet. Un développement que l’entreprise va pouvoir concrétiser grâce à du foncier encore disponible pour construire, à moyen terme, des espaces de stockage.

Nadège de Beaumont préside France Poulailler, entreprise fondée avec son père en 2014.
Nadège de Beaumont préside France Poulailler, entreprise fondée avec son père en 2014. — Photo : France Poulailler

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail