Informatique

Euclyde Data Centers s'allie au bas-rhinois E'nergys pour ouvrir un centre de données à Strasbourg

Par Charlotte Stiévenard, le 08 juin 2021

La société azuréenne Euclyde Data Centers ouvre un centre de données à Illkirch-Graffenstaden, dans l’agglomération de Strasbourg. Il s’est allié au bas-rhinois E’nergys, filiale de la holding Socomec, du nom du fabricant d’équipements électriques basse tension.

Le site sur lequel sera construit le septième site français d’Euclydes Data Centers se trouve au sein du parc technologique d’Illkirch-Graffenstaden.
Le site sur lequel sera construit le septième site français d’Euclydes Data Centers se trouve au sein du parc technologique d’Illkirch-Graffenstaden. — Photo : Euclydes Datacenters

Euclyde Datacenters (CA 2020 : 7 M€, 30 collaborateurs) a choisi Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin) pour ouvrir son septième centre de données français. Pour cet investissement de 10 millions d’euros, la société créée en 2004 à Antibes (Alpes-Maritimes) s’est alliée à E’nergys (CA 2020 : 45 M€ ; 300 collaborateurs), filiale de la holding Socomec, dont fait également partie le fabricant bas-rhinois d’équipements électriques basse tension éponyme (CA prévisionnel 2020 : 544,4 millions d’euros ; 3 600 collaborateurs). E’nergys, spécialisé dans les solutions de performance énergétique, ne communique pas sur la répartition des parts de la filiale ainsi créée.

Ce data center sera situé au sein du parc d’innovation d'Illkirch, sur un terrain de 6 000 m². Sa construction a débuté à l’automne 2020 pour une mise en service un an plus tard. Il aura une puissance de 1,2 mégawatt et une capacité de 200 baies informatiques. "C’est un site de taille moyenne", explique Magdi Houry, le président d’Euclyde Data Centers.

Niveau de sécurité Tier II +

"Strasbourg était sur notre liste, ajoute-t-il. L’occasion s’est présentée de mener ce projet avec notre partenaire local, Socomec, qui était déjà à la fois un de nos clients et fournisseur." L’ambition de la société antiboise est de mailler tout le territoire français "avec 15 à 20 sites à terme". Il en compte déjà deux à Antibes (Alpes-Maritimes), un à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), un à Lyon (Rhône), un à Besançon (Franche-Comté) et un à Paris. La société possède également une filiale au Luxembourg.

Ce centre de données aura un niveau de sécurité Tier II +. C’est, notamment, ce qui a séduit E’nergys. "L’équipement que va construire Euclyde Data Centers est très moderne, il correspond à des normes très récentes, des infrastructures qui n’existaient pas sur le territoire jusqu’à présent", explique Dany Macaux, responsable communication de Socomec. Le fabricant d’équipements électriques basse tension sera l’un des clients du centre de données qui cible les PME et ETI du secteur privé alsacien, aussi bien que les administrations et collectivités du secteur public du territoire. "L’ensemble de la sécurisation du data center est fait avec des produits Socomec (continuité de l’alimentation, surveillance de la consommation énergétique, sécurité incendie, etc.)", précise l'entreprise bas-rhinoise.

Le site sur lequel sera construit le septième site français d’Euclydes Data Centers se trouve au sein du parc technologique d’Illkirch-Graffenstaden.
Le site sur lequel sera construit le septième site français d’Euclydes Data Centers se trouve au sein du parc technologique d’Illkirch-Graffenstaden. — Photo : Euclydes Datacenters

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail