Bas-Rhin

Electronique

Estelec veut doubler de taille d'ici à trois ans

Par Adelise Foucault, le 04 décembre 2018

Estelec Industrie, fabricant de produits électroniques basé près de Sélestat, veut doubler son chiffre d’affaires à trois ans. L’arrivée de Thierry Sublon au capital de la PME représente un jalon important dans la réalisation de cet ambitieux objectif.

De gauche à droite, Rémi Boehler, Thierry Muller et Thierry Sublon, les trois actionnaires d’Estelec à Scherwiller.
De gauche à droite, Rémi Boehler, Thierry Muller et Thierry Sublon, les trois actionnaires d’Estelec à Scherwiller. — Photo : © Rémi Boehler

Thierry Sublon est entré cet automne au capital d’Estelec Industrie (53 personnes ; CA 2017 : 10 M€) en faisant l’acquisition des parts détenues par Rodolphe Rauch, fondateur historique de ce fabricant de produits électroniques basé à Scherwiller. Il rejoint les deux autres actionnaires actifs de la PME : Thierry Muller et Rémi Boehler. Tous trois se répartissant le capital à parts égales et ayant des fonctions opérationnelles dans l’entreprise.

Cette réorganisation capitalistique, qui fait suite au départ en retraite du fondateur, vise à renforcer les compétences de l’équipe dirigeante afin d’atteindre les ambitieux objectifs qu’Estelec s’est fixés : doubler son chiffre d’affaires à trois ans, « en préservant son avance technologique en matière d’industrie 4.0 et en accélérant à l’export », indique Thierry Sublon. La part de l’export, actuellement de 10 à 15 % du CA, pourrait être doublée ces trois prochaines années, « en renforçant notre présence sur nos marchés existants (Suisse, Belgique, Luxembourg) et en développant de nouveaux marchés, dont l’Allemagne », ajoute-t-il.

Une expertise numérique

Thierry Sublon apporte une solide expertise acquise à la tête de business units d’entreprises de services numériques (GFI, GCI, RBS…). Il a notamment contribué à la création du cluster alsacien des entreprises du numérique, Rhénatic. « Depuis quelques années, je souhaitais un retour au sein d’une PME-PMI avec un ancrage local, dans de l’actionnariat, et plutôt dans une activité industrielle. J’ai mis plus d’un an à trouver le bon projet », témoigne-t-il. Le hasard lui a fait croiser la route d’Estelec, qui se trouvait être un de ses anciens clients il y a 15 ans. « Depuis, l’entreprise avait bien grandi. J’ai trouvé une belle PME dans une usine flambant neuve avec deux actionnaires du même âge que moi dont je partageais la vision ».

Le travail de Thierry Sublon va être de booster la dynamique commerciale d’une PME déjà très active avant son arrivée. Celui-ci n’exclut pas des opérations de croissance externe, « pour renforcer notre cœur de métier ou compléter notre palette de compétences, en allant par exemple vers le câblage ou des produits finis ». L’entreprise poursuit également ses investissements pour maintenir son avantage technologique. « Nous allons investir a minima un million d’euros en matériel sans parler des autres investissements », pointe-t-il. Trois nouvelles machines sont en cours de livraison et de nouveaux robots doivent arriver en 2019.

De gauche à droite, Rémi Boehler, Thierry Muller et Thierry Sublon, les trois actionnaires d’Estelec à Scherwiller.
De gauche à droite, Rémi Boehler, Thierry Muller et Thierry Sublon, les trois actionnaires d’Estelec à Scherwiller. — Photo : © Rémi Boehler

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture