Bas-Rhin

BTP

Espace Couvert livre un atelier sur mesure pour installer le wifi dans les TGV

Par Lucie Dupin, le 27 février 2017

La société alsacienne Espace Couvert dote le technicentre SNCF de Bischheim d’une structure de 2 800 m². Un atelier sur mesure pour équiper les TGV en wifi.

TGV SNCF à quai en gare
TGV SNCF à quai en gare — Photo : CC BY 2.0 I.Yudai

C'est l'ambition de la SNCF. D'ici la fin de l'année, près de 300 rames de TGV devront offrir aux voyageurs un service de wifi à bord des trains à grande vitesse. Pour ce faire, trois technicentres ont été sélectionnés pour équiper les rames : Rennes, Hellemes dans le Nord ,et Bischheim, à proximité de Strasbourg. Le technicentre industriel alsacien emploie 920 agents et a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 157 millions d'euros. Celui-ci est spécialisé dans des opérations de rénovation et de modernisation des rames TGV.

Deux rames par semaine

Depuis janvier, 70 personnes réparties en trois équipes travaillent en 3x8 pour équiper deux rames par semaine avec huit antennes et une box par voiture. « Habituellement, les rames restent dans le technicentre entre deux et trois mois pour des rénovations complètes. À l'inverse, équiper les rames pour la réception du wifi se fait sur une chaîne très courte. Nous sortons deux rames par semaine, celles-ci sont équipées en parallèle dans nos ateliers. Cela nécessite de l'agilité et de la réactivité. Nous n'avons pas beaucoup de marge par rapport à l'immobilisation des rames » décrit Alain Klein, coordinateur production.

Un atelier sur mesure

La particularité du technicentre de Bischheim est d'équiper les rames duplex, nécessitant une installation particulière pour permettre l'accès en hauteur. Afin de disposer d'un atelier adapté à ce chantier inédit, le technicentre s'est tourné vers la société Espace couvert (CA 2016 : 3,7 millions d'euros ; 21 personnes). Celle-ci propose la conception sur mesure, l'installation et la location d'espaces temporaires à destination des entreprises, qu'il s'agisse d'organiser un événement ou de répondre à des besoins de stockage ou d'ateliers.

Activité saisonnière

Les lieux ne sont pas inconnus d'Espace Couvert puisque la société y est déjà intervenue une dizaine de fois pour des besoins de location ponctuels, qui se sont pourtant parfois traduits par des achats de la part de la SNCF. « Nous avons été contactés en août avec la mission de livrer un atelier sur mesure opérationnel mi-décembre. L'équipement n'était pas classique. Nous avons dû nous adapter aux contraintes techniques. Cet atelier temporaire de 2.800 m² de 270 m de long est composé de quatre rectangles. La structure est isolée et chauffée et comporte une zone de 100 m de long sous caténaire. Par ailleurs, une voie supplémentaire a dû être construite pour que deux rames puissent être équipées en même temps », décrit Nadine Hamm, responsable commerciale d'Espace couvert. Ce projet permet de lancer l'année pour Espace couvert, dont l'activité est saisonnière. « Nous avons une visibilité courte, la saison démarre habituellement en avril, nous nous devons donc d'être réactifs et de proposer des solutions rapides », précise Nadine Hamm.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail