Industrie

« De Dietrich a construit sa propre usine en Chine »

Par Lucie Dupin, le 03 juillet 2015

Son Défi Pour être présent sur le marché chinois, le groupe De Dietrich a choisi d'implanter sa propre usine en Chine. Patrick Sebillotte, directeur financier, témoigne.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Le groupe De Dietrich (CA : 160 M€ dont plus de 90% à l'international, 1.300 salariés dans 17 pays), basé à Reichshoffen, est leader mondial dans la fabrication d'équipements (acier vitrifié, verre borosilicate principalement ) et de systèmes complets d'ingénierie pour les industriels de la chimie fine, de la pharmacie comme BASF, Bayer, Pfizer, Novartis et tant d'autres. Nos équipements sont souvent à la base des processus de création des molécules des médicaments et autres produits chimiques. La Chine représente le premier marché mondial pour la chimie et au moment du développement du pays, De Dietrich a souhaité accompagner ses grands clients occidentaux. Nous avons tout d'abord répondu à la demande depuis nos sites européens. Le groupe De Dietrich a noué de premiers contacts en 1992 avec l'association des fabricants chinois d'acier vitrifié de manière à savoir comment aborder le marché chinois. Ensuite, il a exporté ses premiers produits spéciaux en 1994. En 2005, le groupe a pris la décision de construire une usine à Wuxi. Le site, mis en service en 2006, est détenu à 100 % par De Dietrich, sous une forme juridique spécifique à la législation chinoise WOFE (Wholly foreign owned enterprise). La production sortant de l'usine chinoise est destinée en majorité au marché domestique.




Statut juridique à privilégier

Choisir le statut WOFE est fortement conseillé pour s'implanter en Chine en tant que société étrangère puisqu'il permet de garder le contrôle sur les capitaux et sur la gestion d'entreprise. De plus, nous avons bénéficié des infrastructures de grande qualité en nous implantant dans une zone industrielle déjà bâtie. De manière générale, le pays possède d'excellentes infrastructures, ce qui fait partie des avantages de l'implantation en Chine.




Savoir bien s'entourer

Le pays offre de belles opportunités dans la mesure où celui-ci est favorable au business. L'approche du marché est plus légère et plus flexible, qu'il s'agisse de l'innovation,

des investissements, des ressources... Par ailleurs, il existe un marché sur le segment de la qualité premium. Enfin, la classe moyenne est en forte croissance, on peut s'attendre à compter sur un marché de consommateurs potentiels passant de 300 millions à 600 millions. En revanche, il faut savoir bien s'entourer au sein de sa société en confiant quelques postes clés à des Français expatriés puis recruter des talents locaux. La culture industrielle est encore récente et le risque de fraude est important. Pour se prémunir de pratiques éthiques douteuses, je conseille de procéder à des audits internes réguliers ».

De Dietrich



(Reichshoffen) P-dg : Daniel Steck CA : 160 M€ 1.300 salariés 03 88 80 26 50 www.dedietrich.com

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition