Colmar

Services

Coronavirus : Regio Nettoyage sécurise les espaces de travail en les nettoyant

Par Charlotte Stiévenard, le 27 avril 2020

Avec la crise du coronavirus, le haut-rhinois Regio Nettoyage change de lexique. Il ne parle plus de rendre les locaux de ses clients propres, mais de les sécuriser. Spécialisée dans le nettoyage écologique, l’entreprise a dû adapter sa façon de travailler à la pandémie.

Entreprise de nettoyage Regio Nettoyage
Entreprise de nettoyage Regio Nettoyage — Photo : © Regio Nettoyage

La crise du coronavirus est-elle en train de changer l’image des entreprises de nettoyage ? C’est ce que pense Nicolas Meyer, à la tête de Regio Nettoyage (CA 2019 : 4 M€, 200 collaborateurs), spécialisé dans le nettoyage écologique en entreprise. La société basée à Colmar possède également une agence à Mulhouse et elle s’est installée en janvier dernier, à Fribourg en Allemagne, même si depuis le début de la crise du coronavirus le développement de cette dernière agence a été mis en suspend. L’ouverture d’un quatrième site, à Saint-Louis, a également été reportée.


Un portefeuille clients diversifié

L’impact du confinement sur le chiffre d’affaires s’est fait durement sentir. Nicolas Meyer, qui, comme les autres secteurs a mis son entreprise à l’arrêt dès le début du confinement, estime qu’il a baissé de 40 à 50 % depuis le début de la pandémie. « Heureusement, notre portefeuille de clients est très diversifié », tempère le dirigeant. L’automobile, son plus gros partenaire, ne représente que 5 % de son chiffre d’affaires, divisé entre des concessionnaires de marques différentes.

Au début, seuls les EHPAD, les grandes et moyennes surfaces, les cabinets médicaux, les pharmacies et les syndicats de copropriété ont continué à faire appel aux services de Regio Nettoyage. Depuis l’annonce du déconfinement, la situation semble se débloquer progressivement. « Nous avons tous les jours des appels de clients qui nous informent qu’ils vont rouvrir, même avant le 11, explique Nicolas Meyer. Nous sommes très sollicités notamment par le BTP. Sur les chantiers, ils ont des bases de vie, des bungalows où les ouvriers mangent et se lavent. Nous les sécurisons en faisant des désinfections plusieurs fois par jour. »

Des prestations très suivies

Malgré ces difficultés, le dirigeant se réjouit des réactions de certains clients : « ils me demandent comment je peux les aider pour la réouverture de leur entreprise. Ils comptent sur nous en tant que professionnels de l’hygiène. Nos agents sont sortis de l’ombre. On ne sauve pas des vies mais on a pleinement une mission d’intérêt général. »

Les attentes des clients ont changé. « Hier, on faisait appel à nous pour rendre un lieu de travail propre et agréable, explique le dirigeant. Aujourd’hui, on nous demande de le sécuriser. » Les procédures sont strictes comme chez ce très gros fabricant de pâtes qu’évoque Nicolas Meyer : « leur service d’hygiène interne fait des contrôles aléatoires sur les surfaces de travail avec des analyses alors qu’ils ont un site de plusieurs milliers de mètres carrés. Nos prestations sont très suivies ».

L’entreprise, habituée à mettre en avant son respect de l’environnement, a dû adapter sa façon de travailler à la pandémie. La protection des salariés a été renforcée avec, notamment, le port de masques et de gants. « Même ces derniers sont devenus introuvables, s’étonne le dirigeant. Nous accompagnons des sites prioritaires et nous n’arrivons pas à avoir des équipements de base. Nous dépensons une énergie folle pour trouver tout ça. Il y a une vraie frénésie autour de ces produits. J’ai même des fournisseurs qui se sont fait braquer », regrette-t-il.

Adapter les produits utilisés

Fin 2019, Regio Nettoyage a obtenu l’Écolabel européen. Il est désormais obligé de travailler avec un produit qui n’entre pas dans le cahier des charges de ce label, un virucide certifié Ecocert qui prend en compte la protection de l’environnement, mais de façon moins stricte. Nicolas Meyer se veut rassurant : « neuf des produits que nous utilisons sur dix restent certifiés Écolabel. Nous sommes audités chaque année, nous espérons que cette situation particulière soit prise en compte. Dès que nous pourrons arrêter d’utiliser ce produit, nous le ferons ».

Les équipes ont été formées en conséquence. Regio Nettoyage propose même désormais une nouvelle procédure de désinfection par voie aérienne à l’aide de nébuliseurs achetés spécialement pour la crise du coronavirus. « Nos six techniciens tournent dans toute l’Alsace, explique Nicolas Meyer. C’est un matériel très coûteux pour lequel la demande est forte en ce moment. Ce service est pour l’instant réservé prioritairement aux clients qui font déjà appel à nous pour le nettoyage de leur entreprise, mais nous examinons également les autres demandes. »

Entreprise de nettoyage Regio Nettoyage
Entreprise de nettoyage Regio Nettoyage — Photo : © Regio Nettoyage

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail