Haut-Rhin

Textile

Coronavirus : Fiberweb à plein régime pour fournir les fabricants de masques

Par Charlotte Stiévenard, le 10 avril 2020

L'entreprise Fiberweb, basée à Biesheim, dans le Haut-Rhin, produit des textiles non-tissés à base de fibres synthétiques utilisés dans la fabrication des masques de protection. Depuis la crise liée au coronavirus, cette filiale du groupe américain Berry Global a plus que triplé sa production. Elle installe une nouvelle ligne de production.

Fiberweb a été fondé en 1969 à Bisheim dans le Haut-Rhin et portait alors le nom de Sodoca.
Fiberweb a été fondé en 1969 à Bisheim dans le Haut-Rhin et portait alors le nom de Sodoca. — Photo : ©Fiberweb

Il n’y aura pas de chômage partiel pour les 120 salariés de Fiberweb (CA non communiqué), à Biesheim dans le Haut-Rhin. Cette usine est spécialisée dans la fabrication de textile non-tissé destiné aux secteurs de la filtration, de l'hygiène, du médical et de l’agriculture. Fiberweb possède notamment une ligne de production qui lui permet de fabriquer un textile non-tissé à base de fibres de polypropylène, matériau utilisé comme couche filtrante dans la fabrication des masques de protection pour filtrer l’air. « Depuis janvier, les commandes de ce média filtrant ont triplé voire quadruplé », estime Bertrand Deflorenne, directeur du site par intérim.

Alors que 70 à 80 % de cette production était jusqu’alors vendue à des fabricants de masques en Europe, dont 20 % en France, ces proportions se sont inversées du fait de la pandémie de coronavirus. Aujourd’hui, les quatre cinquièmes de la production sont destinés au territoire français, notamment aux quatre producteurs français de masques qui ont été sollicités par l’État pour produire, notamment, des masques FFP2 : Kolmi-Hopen, dans le Maine-et-Loire, Paul Boyé en Haute-Garonne, Macopharma dans le Nord, et Valmy dans la Loire. « Nous livrons certaines de ces entreprises seulement, car la demande est telle que nous ne pourrions pas le faire pour toutes », précise Bertrand Deflorenne.

Une nouvelle ligne de production

L’usine Fiberweb tourne donc à plein régime. Les seuls temps d’arrêt sont utilisés pour la maintenance préventive des machines. Une seconde ligne de production pour les produits de filtration de l’air va être construite, indique Bertrand Deflorenne sans préciser le montant de l'investissement. Elle doit être mise en place dans les prochains mois et doit permettre de tripler la production actuelle. « Cet investissement était en cours de planification avant la crise liée au coronavirus, précise le directeur. Le domaine de la filtration est un secteur en croissance avec le développement des filtres à particules pour l’automobile ou celui des climatiseurs et des pompes à chaleurs. »

Des blouses et des champs opératoires

« Nous nous considérons comme des acteurs actifs contre le coronavirus », indique Bertrand Deflorenne, évoquant la production du textile non-tissé à base de polyéthylène utilisé dans la fabrication de blouses pour le personnel de santé et de champs opératoires. Cette production a également augmenté de 20 % depuis la crise du coronavirus.

Depuis 2015, Fiberweb fait partie du groupe américain Berry Global (CA : 13 Md€, 50 000 collaborateurs), spécialisé dans le plastique et l’emballage alimentaire. Fondé en 1969, le site alsacien possède deux lignes de production destinée respectivement à la fabrication de textiles non-tissés filtrants pour les liquides et pour l'air et trois autres qui produisent du textile non-tissé pour les secteurs de l’hygiène (couches, serviettes hygiéniques), du médical (blouses et champs opératoires) et pour d’autres domaines comme l’agriculture.

Fiberweb a été fondé en 1969 à Bisheim dans le Haut-Rhin et portait alors le nom de Sodoca.
Fiberweb a été fondé en 1969 à Bisheim dans le Haut-Rhin et portait alors le nom de Sodoca. — Photo : ©Fiberweb

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail