Réseaux économiques

Comité Mécanique Alsace : Un vent de renouveau pour l'association

Par A.F., le 06 juin 2014

Filière Après avoir identifié les atouts, faiblesses et besoins de la filière, le Comité Mécanique Alsace et son nouveau président, Alain Bohrer, sont désormais prêts à agir.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le Comité Mécanique Alsace a finalisé en ce début d'année une étude consacrée à la filière mécanique dans la région, qui représente 4,9 % de la mécanique française. On compte 914 entreprises de toutes tailles qui emploient environ 30.000 personnes. Les plus grandes sont souvent des filiales de sociétés étrangères, dont beaucoup d'allemandes : Schaeffler, SEW Usocome, Flender, Liebherr... C'est une filière très diversifiée tant par la nature des activités - transformateurs de métaux, fabricants de composants ou intégrateurs - que par la taille des entreprises, qui souffre de n'avoir aucune spécialisation forte, contrairement à d'autres régions comme par exemple le décolletage en Haute-Savoie.




Nouveau président

Le Comité Mécanique Alsace, répond à la nécessité de créer plus de lien entre les entreprises mécaniciennes de la région et de travailler à la promotion de la filière. L'association était quelque peu en sommeil depuis un an. Elle trouve aujourd'hui un second souffle grâce à l'arrivée d'un nouveau président. Alain Bohrer, ancien directeur général de Liebehrr (de 1999 à 2013) vient de prendre la succession de Gilbert Fischer, ancien dirigeant d'Huron (Illkirch) qui présidait l'association depuis sa création en 2009. Lancé sous l'égide de la FIM d'Alsace/Lorraine, le Comité Mécanique Alsace compte aussi parmi ses membres fondateurs l'UIMM, le Cetim et le Cetim Cermat ainsi que la CCI Alsace.




Cartographie des besoins

Une enquête menée au premier trimestre 2013 (à laquelle 400 entreprises ont répondu) lui a permis de mieux cerner les besoins et attentes des entreprises de la filière : améliorer leur productivité, aider leurs équipes à monter en compétences par la formation, investir ou encore innover... Pour les accompagner, le Comité peut soit les orienter vers les services ou interlocuteurs adéquats soit mettre des actions en place. L'association a par exemple organisé en 2012 une rencontre entre entreprises alsaciennes et du Bade Wurtenberg. « Nos manifestations ont jusqu'à présent réuni une cinquantaine d'entreprises. Nous aimerions en compter au moins 100 aux prochaines ! », lance Alain Bohrer, qui invite les entreprises qui le souhaitent à rejoindre le comité stratégique de l'association.

ComitéMécanique Alsace



Président : Alain Bohrer 01 47 17 63 20 @email

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition