Grand Est

Automobile

Automobile : une filière toujours compétitive dans le Grand Est

Par Adelise Foucault, le 02 juillet 2019

L’enquête de performance annuelle du Pôle Véhicule du Futur confirme la 3e place du Grand Est en termes de production automobile. Avec de nouveaux défis qui se présentent pour préserver la compétitivité régionale de la filière.

Les succès commerciaux des modèles produits par PSA Mulhouse en 2018 ont contribué au dynamisme de la production automobile dans le Grand Est.
Les succès commerciaux des modèles produits par PSA Mulhouse en 2018 ont contribué au dynamisme de la production automobile dans le Grand Est. — Photo : © Adelise Foucault

PerfoEST, le service d’amélioration de la performance industrielle du pôle de compétitivité Pôle Véhicule du Futur (qui compte 420 membres en Grand Est et Bourgogne Franche-Comté), a dévoilé les résultats de son enquête de performance annuelle de la filière automobile. Cette année, 63 entreprises y ont participé, représentant 11 métiers différents du secteur automobile.

Elle relève qu’en 2018, la région Grand Est reste la troisième région française en termes de production automobile (21 %), derrière les Hauts-de-France (31 %) et la Bourgogne Franche-Comté (23 %). Ses volumes sont cependant en baisse. Parmi les points positifs de 2018, Denis Rezé, président du pôle de compétitivité Pôle Véhicule du Futur, pointe notamment « les succès commerciaux des modèles PSA ». Celui-ci fait notamment référence au Peugeot 2008. Produit à plus d’un million d’exemplaires depuis 2013 sur le site de Mulhouse, celui-ci sera désormais fabriqué par une usine PSA espagnole. Mulhouse se recentrant sur les modèles premium. PSA est le premier employeur privé du Grand Est avec 14 500 salariés répartis sur quatre sites : Mulhouse, Metz et Trémery en Moselle, et Charleville-Mézières dans les Ardennes.

Amélioration de la qualité

L’enquête se réjouit de la baisse du nombre de pièces défaillantes sur le volume produits, « une exigence fondamentale de la filière » : elle pointe une baisse de 6 % des retours Usines-clients et un coût des rebuts et retouches en baisse de 4 %.

L’étude révèle cependant quelques points de vigilance : le taux de fréquence des accidents de travail a augmenté en 2018. Sur un registre financier, les investissements corporels sont à la baisse, « après une année 2017 exceptionnelle ».

Le pôle se montre particulièrement vigilant sur plusieurs thématiques d’avenir, tels que la baisse du diesel, l’essor de l’électrique, les travaux sur l’hydrogène ou encore les véhicules autonomes. « Selon INOVEV, un contexte de production stable en Europe se profile, même si une baisse est prévue d’ici 2022 (-3.3 % / 2018) », pointe l’étude, qui mise sur un essor de l’électrique à cette échéance.

Vers un Pôle automobile européen

À l’occasion de sa rencontre annuelle, le pôle a rappelé son rôle d’accompagnateur des entreprises « dans cette révolution technique et technologique, avec une attention particulière sur les aspects humains et environnementaux ». Il est également engagé dans des projets dépassant le périmètre régional. Dont la création d’un Pôle automobile européen.

Ce projet, inscrit dans le cadre d’un financement européen Interreg, mobilise les 12 clusters de la filière automobile présents dans la Grand Région (Grand-Duché du Luxembourg, Lorraine, Rhénanie-Palatinat, Sarre, Wallonie), dans la région Grand Est et dans le Bade-Wurtemberg. Le programme est piloté par la CCI Grand Est avec un budget de 2 M€ (financé par le fonds européen Feder à hauteur de 60 %). Celui-ci s’étale jusqu’en 2021 et a pour but de mener des actions communes pour contribuer à la compétitivité et à l’internationalisation des 800 entreprises automobiles membres de ces 12 clusters. L’industrie automobile dans ce périmètre représente 2 500 entreprises, 450 000 salariés et 2 millions de véhicules produits.

Les succès commerciaux des modèles produits par PSA Mulhouse en 2018 ont contribué au dynamisme de la production automobile dans le Grand Est.
Les succès commerciaux des modèles produits par PSA Mulhouse en 2018 ont contribué au dynamisme de la production automobile dans le Grand Est. — Photo : © Adelise Foucault

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.