Strasbourg

Attractivité

Point de vue Attentat : Strasbourg, prends soin de toi

Par Lucie Dupin, le 12 décembre 2018

L'horreur frappe le marché de Noël de Strasbourg.

L'édito
L'édito — Photo : Le Journal des Entreprises

Paris, Benghazi, Nice, Kaboul, Carcassonne, Mogadiscio, Berlin, Toronto, Bruxelles, Manchester…

Ma belle Strasbourg vient elle aussi d’être frappée, ma belle Strasbourg est elle aussi endeuillée. Au cœur de la ville, un assaillant a ouvert le feu sur les passants, fauchant des vies et laissant des blessés en état de détresse au pied des lumières du marché de Noël. Rapidement, ces lumières scintillantes se mêlent à celles des gyrophares rouges et bleus des secours et des forces de l’ordre. Tout aussi rapidement, une seule et même question se murmure sur toutes les lèvres : comment passer entre les mailles des dispositifs de sécurité placés à chaque entrée de l’ellipse insulaire, de la grande île bouclée depuis le début des festivités de fin d’année ?

De quelle manière sécuriser un événement réunissant deux millions de visiteurs pendant un mois ? Les moyens sont là. Sur le budget total de près de 3 millions d’euros consacré au marché de Noël, un million d’euros sont alloués à sa sécurisation, contre 300 000 euros pour les éditions qui se sont déroulées avant les attentats de Paris en 2015.

De quelle manière assurer un événement générant 200 millions d’euros de retombées économiques pour la région sans perturber le quotidien des habitants de la Capitale européenne ni compromettre la venue des touristes ?

Strasbourg, ma belle Strasbourg, de quelle manière s’ouvrira la 450e édition de ton marché de Noël en 2019 ? Je n’ai pas de réponse à t’apporter mais un souhait à t’adresser :

Sur les Ramblas, en août 2017, j’ai appris à souhaiter à Barcelone ¡cuídate!, aujourd’hui, j’essaye de te dire Strasbourg, « prends soin de toi ».

L'édito
L'édito — Photo : Le Journal des Entreprises