Bas-Rhin

Transport

Alstom : Le site de Reichshoffen dispose d'un carnet de commandes jusqu'en avril 2019

Par Lucie Dupin (Reichshoffen), le 05 mai 2017

Après plusieurs annonces de contrats, le site d'Alstom accroît sa visibilité. Ses carnets de commande sont pleins jusqu'en avril 2019. Voilà de quoi consolider les emplois du site alsacien à Reichshoffen. Celui-ci lance une stratégie de diversification de ses activités.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

250 millions d'euros. C'est le montant du contrat conclu entre SNCF Mobilités et Alstom pour la commande de 30 trains Coradia dits d'équilibre du territoire. La conception et l'assemblage de ces 30 trains intercités seront confiés au site de Reichshoffen, qui fait partie des quatre sites intégrateurs d'Alstom en France. Le site Alstom d'Ornans fournira quant à lui 158 moteurs et celui du Creusot 207 bogies. La livraison est prévue à partir de septembre 2018. Avec les commandes de 15 trains pour le Sénégal et de cinq pour la région Nouvelle Aquitaine, en l'espace de quelques mois, le site alsacien d'Alstom s'est vu notifier la commande de cinquante nouveaux trains. « Nous disposons d'une lisibilité sur les carnets de commande qui est passée de mars 2018 à avril 2019. C'est une bouffée d'oxygène à Reichshoffen, mais nous continuons au quotidien de concrétiser les commandes en France et à l'export » présente Olivier Carnot, directeur du site Alstom à Reichshoffen. Actuellement, le site emploie 900 personnes et une centaine de prestataires. « L'objectif est de sécuriser l'ensemble de ces emplois. Sur les métiers concernant l'industrialisation, des embauches supplémentaires peuvent être prévues, ainsi que celles concernant l'ingénierie au cas par cas » complète Jean-Baptiste Eyméoud, Directeur général d'Alstom France. « Avant les années 2010, le site de Reichshoffen était multiprojets. Puis le contrat-cadre de 1.000 trains TER type Régiolis a changé la donne en passant à 285. Finalement, la charge de production a été moindre et nous misons sur plusieurs activités » estime Olivier Carnot, dont le site de production alsacien sortira le 200e train Régiolis en juin.

Diversification

La stratégie adoptée par le groupe Alstom, qui s'est reconcentré il y a un an et demi sur sa branche transport, est à la diversification de ses sites. Ainsi, le site de Reichshoffen peut « se repositionner sur la rénovation des matériels roulants. Ceux-ci ont une durée de vie de 30 à 40 ans mais rénovés et modernisés en milieu de vie » explique Jean-Baptiste Eyméoud qui souhaite répondre aux appels d'offres de la RATP. Celle-ci a déjà choisi Alstom et son site alsacien pour les opérations de rénovation de 31 rames du RER B. Ce contrat s'élève à 75 millions d'euros et dix rames supplémentaires pourront être ajoutées en tranches supplémentaires.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition