Strasbourg

Télécoms

Alcatel Lucent Enterprise renouvelle son ancrage alsacien

Par Charlotte Stiévenard, le 01 juillet 2022

Alcatel Lucent Enterprise a inauguré son nouveau site de 7 300 m2 au sein du parc d’innovation à Illkirch-Graffenstaden, dans l’agglomération strasbourgeoise. La société spécialisée dans les services et solutions de communication des entreprises renouvelle ainsi son ancrage historique en Alsace.

Franck Riester, le ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité de France, était présent lors de l’inauguration du site Alcatel Lucent Enterprise à Illkirch-Graffenstaden le 1er juillet 2022.
Franck Riester, le ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité de France, était présent lors de l’inauguration du site Alcatel Lucent Enterprise à Illkirch-Graffenstaden le 1er juillet 2022. — Photo : Charlotte Stiévenard

Les travaux ont duré deux ans. La société de télécommunication spécialisée dans les services aux entreprises Alcatel Lucent Enterprise International (ALE International) (CA non communiqué, 2 100 collaborateurs) a inauguré son nouveau site alsacien dans le parc d’innovation d’Illkirch-Graffenstaden ce vendredi 1er juillet 2022. Spécialisé dans la R & D pour l’électronique, les logiciels et le cloud, il abrite un laboratoire de développement électronique et acoustique pour les systèmes et terminaux de communication d’entreprise. La société a signé un bail de neuf ans pour ce bâtiment dessiné par l’architecte parisien Studio Montazami et dont l’investissement de 21,3 millions d’euros est porté par le propriétaire, Groupama.

Un ancien site surdimensionné

ALE International, dont le siège est à Colombes (Hauts-de-Seine), est une filiale d’ALE Holding, elle-même détenue par China Infotech Luxembourg, l’entité européenne de China Huaxin Technologies. ALE International est présent dans 120 pays et réalise 80 % de son chiffre d’affaires à l’export. L’entreprise est une descendante de la Société alsacienne de constructions atomiques, de télécommunications et d’électronique, née en 1898, à Mulhouse, dans le Haut-Rhin et qui a donné naissance, notamment, au groupe Alstom.

L’ancien site d’Alcatel Lucent Enterprise à Illkirch-Graffenstaden faisait 15 000 m². Il était devenu "surdimensionné avec le départ de la production vers la Chine et les pays de l’Est entre 2004 et 2005", indique Dany Jennevé, le directeur du site. Le nouveau bâtiment de 7 300 m² accueille 400 collaborateurs, dont environ 230 en R & D et 180 dédiés aux fonctions support. "Auparavant, chaque collaborateur avait son bureau. Avec le développement du télétravail, ce n’était plus nécessaire. Dans le nouveau bâtiment, il y a un bureau pour deux collaborateurs et plus d’espaces alternatifs comme des salles de réunion, des box pour s’isoler, etc. Si nous voulons que les collaborateurs prennent du plaisir à revenir sur leur lieu de travail, il faut fournir des espaces attrayants", souligne Dany Jennevé. À l’heure actuelle, 60 % des collaborateurs passent au moins trois jours par semaine en télétravail.

Une cage de Faraday mutualisée

Plus moderne et mieux équipé, le nouveau bâtiment doit également "permettre d’attirer les talents, notamment les développeurs", estime le directeur du site. À Illkirch-Graffenstaden, Alcatel Lucent Enterprise a actuellement une dizaine de postes ouverts. La société de télécommunication propose également de louer une partie de ses espaces (900 m²) à des entreprises.

Le nouveau site n’ayant pas la capacité d’accueillir la cage de Faraday d’Alcatel Lucent qui sert à réaliser des mesures électromagnétiques, une solution collaborative a été trouvée. C’est finalement le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et son laboratoire Icube (650 chercheurs spécialisés dans l’ingénierie informatique et l’imagerie) qui va l’accueillir sur son campus à Cronenbourg, toujours dans l’agglomération de Strasbourg. D’une valeur de plus de 700 000 euros, cet outil de quatre mètres de hauteur, quatre de large et huit de long "n’est utilisé par Alcatel Lucent Enterprise que pour des campagnes de tests spécifiques et limitées dans le temps", indique Dany Jennevé. Il sera mis à disposition des professeurs et étudiants du campus.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition