Strasbourg

Informatique

2CRSI : La société ouvre son capital aux investisseurs et mise sur l'export

Par Lucie Dupin, le 01 juillet 2016

2CRSI, le concepteur et fabricant de serveurs informatiques, développe son activité à l'export et ouvre son capital aux investisseurs.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

C'est une histoire « d'informatique de garage » née en 2005. Aujourd'hui, 2CRSI réalise un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros et emploie 47 personnes. La société conçoit et fabrique depuis Strasbourg des serveurs informatiques et compte parmi ses clients des grands comptes comme Free ou Dassault. L'entreprise vient d'être accompagnée par Bpifrance pour se doter d'une ligne de tôlerie pour une ligne de fabrication de prototypes. L'investissement de l'ordre de 1,4 millions d'euros est soutenu à hauteur de 500 000 euros par Bpifrance.

L'export comme stratégie de développement

De plus, 2CRSI vise l'export et projette l'ouverture de nouveaux bureaux de vente à travers le monde. Après une première implantation à New York en 2011, 2CRSI vient de s'installer dans la Silicon Valley. La société 2CRSI est également présente à Dubaï depuis août 2015 et projette des ouvertures à Taïwan et à Singapour d'ici 2017 et en Roumanie. « Dans notre démarche d'innovation et d'export, nous sommes soutenus par Bpifrance ainsi qu'Alsace Innovation et la région Alsace. Ces accompagnements constituent des formidables leviers afin d'assurer les besoins en fonds de roulement et l'industrialisation des produits à l'aide de prêts à taux intéressants. Nous pouvons ainsi nous équiper rapidement » estime Guillaume Hert, directeur général de 2CRSI.

Ouverture du capital

2CRSI prépare l'ouverture de son capital aux investisseurs. Le tour de table, qui devrait être bouclé d'ici la fin de l'été, sera réinvesti dans le développement commercial.

La société mise sur un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros d'ici la fin de l'année et au cours du premier semestre, 2CRSI a procédé à une quinzaine d'embauches dans tous les services. « Nous recrutons beaucoup dans l'optique de créer une dynamique et de mixer les parcours » indique Guillaume Hert. Et cette dynamique ne fait que commencer, puisque l'objectif est d'atteindre les 65 personnes fin 2016 et de compter 200 personnes en 2020 avec un chiffre d'affaires multiplié par 10. « Nous développons la structure vers de nouvelles étapes pour atteindre les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici à 2020 » esquisse Guillaume Hert.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition