Rhône-Alpes

JDE Edition

Grenoble. Surgivisio finalise une levée de fonds de plus de 3 millions d’euros

ajouté le 23 juin 2016 à 16h49 - Mots clés : Grenoble , Surgivisio

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Grenoble. Surgivisio finalise une levée de fonds de plus de 3 millions d’euros

La medtech grenobloise annonce la finalisation d’une première phase de son financement pour un total de 3,29 millions d’euros.

Basée à Grenoble, la start-up Surgivisio (6 salariés) vient de finaliser une levée de fonds de 3,29 millions d’euros, avec le soutien du concours mondial de l’innovation géré par Bpifrance, qui a accordé une aide financière de 1,17 millions d’euros à la société grenobloise. Ce financement sera complété par environ 4 millions d’euros d’aides bancaires.

Un système de chirurgie naviguée moins invasive
Une enveloppe conséquente qui devrait permettre à la medtech iséroise de démarrer la première phase de l’industrialisation de son système mobile d’imagerie 2D3D. Ce système qui intègre une technologie de navigation chirurgicale en temps réel, permet ainsi aux chirurgiens de suivre leurs gestes directement au sein de l’image 3D du patient. « Ce système facilite l’accès à la chirurgie minimalement invasive grâce à l’augmentation de la précision des gestes et à la réduction de l’exposition des patients et du personnel aux rayons X », précise Stéphane Lavallée, le président de Surgivisio.

Un second tour de table de 15 M€ dans les cartons
Conçu en premier lieu pour les procédures de chirurgie de la colonne vertébrale, ce système sera « bientôt disponible dans les cliniques et hôpitaux français, puis il sera déployé en Europe et aux Etats-Unis avec l’aide de plusieurs partenaires fabricants et distributeurs d’implants », confie le directeur des opérations de Surgivisio, Fabio Bonetti.

Convaincus qu’à terme, leur système pourra s’étendre à d’autres types de chirurgies (ophtalmique, traumatologique, ORL, crâniale), les fondateurs de Surgivision préparent d’ores et déjà un deuxième tour de table, leur « série B de financement » pour un montant, cette fois, de 15 millions d’euros.

Gilles Cayuela

JDE | Édition | 23 juin 2016

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012