Pays de la Loire

JDE Edition

Saint-Nazaire. Fincantieri signe officiellement la reprise de STX France

ajouté le 13 avril 2017 à 10h28  -  - Mots clés : STX France, Fincantieri, Saint-Nazaire, Chantiers navals

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Saint-Nazaire. Fincantieri signe officiellement la reprise de STX France

L'industriel italien annonce dans un communiqué avoir signé avec l’Etat français l’accord pour la reprise à 48% du capital des chantiers navals de Saint-Nazaire. Le P-dg de Fincantieri doit rencontrer les syndicats mercredi prochain.

« Cet accord, qui constitue un élément fondamental pour la réalisation des accords définitifs entre les futurs actionnaires, comprend également les lignes directrices du business plan partagé avec l'Agence des Participations de l'Etat et préparé par Fincantieri pour STX France. Fincantieri travaille avec le tribunal de Séoul pour finaliser le plus rapidement possible l'acquisition de STX France », précise Fincantieri dans un communiqué. 

L'industriel italien reprend environ 48% du groupe mis en vente après la faillite de sa maison mère, le sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding. La fondation privée italienne CR Trieste prend 7%.DCNS complète le panel des actionnaires en prenant 12% du capital. De quoi permettre au leader européen du naval militaire de profiter des chantiers navals de Saint-Nazaire pour la construction de futurs géants militaires. Le gouvernement français, lui, garde bien ses 33% et son droit de préemption sur le premier constructeur européen de navires de croisières.

L’Etat a demandé à " bénéficier durablement d’un droit de veto lui permettant de s’opposer à ce que l’activité des Chantiers ou de leur bureau d’études soit substantiellement réduite, que leur propriété intellectuelle ou leur savoir-faire soient transférés, que les Chantiers développent des partenariats, filiales ou acquisitions hors d’Europe, ou une stratégie contraire aux intérêts en matière de défense nationale", précise encore Bercy.

En savoir plus : Fincantieri prend la barre mais pas la majorité

La rédaction

JDE | Édition | 13 avril 2017

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012