Provence-Côte-d'Azur

JDE Edition

Nice. Greenerwave s'envole pour Washington

ajouté le 9 octobre 2017 à 16h00  -  - Mots clés : Challenge Cup Nice , VC1776 , Greenerwave , Eric Labarre , Nice

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Nice. Greenerwave s'envole pour Washington

La première édition du Challenge Cup Nice, concours international de startups lancé par le réseau d'investisseurs américains VC1776 et organisé en local par Team Côte d'Azur, a récompensé la jeune pousse niçoise Greenerwave qui, après avoir pris ses quartiers à Station F, va donc s'envoler pour Washington.

Lauréate du Challenge Cup Nice, qui s'est déroulé le 28 septembre dernier, l'industech niçoise Greenerwave va représenter la France lors de la finale monde du concours international de startups lancé par le fonds VC1776 dont les ramifications s'étendent dans 70 pays. Celle-ci se tiendra à Washington, en novembre prochain. A la clé pour le vainqueur, une dotation de 100.000 dollars et de l'accompagnement pour un développement aux USA.

Doper le Wi-Fi

Cette finale sera donc l'occasion pour la jeune pousse azuréenne de tester l'appétence du marché international pour sa solution d'optimisation de la réception Wi-Fi dans les bâtiments. Fondée en 2016 et dirigée par Eric Labarre, Greenerwave a en effet développé une technologie, présentée sous la forme de "tableaux", qui redirige les signaux Wi-Fi vers un seul terminal, permettant ainsi de réduire le nombre d'émetteurs tout en augmentant la qualité de réception des terminaux. Parmi les nombreux avantages de la solution, celui de diminuer la pollution électromagnétique dans le bâtiment et de minimiser la consommation électrique.

Une technologie à vocation mondiale

"Le timing de la Challenge Cup s'aligne parfaitement avec notre stratégie de développement. Nous allons en effet lancer une campagne de prospection aux États-Unis en 2018, à la suite du CES Las Vegas, où nous exposerons au sein de l'Eurêka Park", précise Eric Labarre. Car, comme le soulignait en septembre dans le Journal des Entreprises son directeur général, Cyril Bertschy, la vocation de Greenerwave est mondiale. "On adresse deux grandes problématiques. Celle des pays occidentaux qui ont besoin d'optimiser leur couverture réseau afin de répondre à une exigence de débit croissante alors que, dans le même temps, les normes se durcissent pour limiter la pollution électromagnétique. Et celle des pays dits émergents qui eux aussi ont besoin d'optimiser mais pour pallier la faiblesse des infrastructures existantes".

La startup compte une douzaine de personnes réparties entre son pôle recherche à Paris et son siège niçois. Elle vise les deux millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018. Elle était en compétition avec Codesna, ExactCure, Hyve, Ivas Systems SAS, Indice A, Mindus, Myxyty et Ziblue.

Gaëlle Cloarec

JDE | Édition | 9 octobre 2017

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012