Bretagne

JDE Edition

Rennes. La start-up CAILabs lève un million d'euros

ajouté le 4 juillet 2016 à 21h24 - Mots clés : CAILabs , Rennes , Bretagne , Kastler Brossel , Starquest Capital , KDDI , Jean-François Morizur , IBM , Huawei , Nokia , Innovacom , Kima Venture

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Photo DR

La start-up rennaise CAILabs vient de réaliser une deuxième levée de fonds d'un million d'euros cette année. Objectif : accélérer son développement, notamment international, par la commercialisation de ses solutions innovantes pour booster jusqu'à 400 fois le débit des fibres optiques.

Spin-off du laboratoire Kastler Brossel fondée en 2013, CAILabs est spécialiste de l'augmentation de la capacité des fibres optiques, grâce à ses composants et sa technologie innovante de traitement des faisceaux lumineux. Sa solution Aroona investit le monde des télécoms et des réseaux d’entreprise qu'elle permet ainsi de booster en gérant la forme des signaux lumineux transmis dans la fibre multimode. La start-up rennaise, qui vient de lever un million d’euros auprès du fonds Starquest Capital, permet de multiplier par 400 le débit d’une liaison optique ou de repenser l’architecture d’un réseau sans avoir à recâbler. En 2015, l’opérateur japonais KDDI a ainsi établi le record du monde de débit sur fibre optique ! Un enjeu stratégique à l'heure où les réseaux risquent la saturation de données.

3,6 millions levés depuis sa création

« Cette levée de fonds devrait nous permettre de renforcer nos équipes commerciales pour accroître les ventes de nos équipements télécoms, déjà reconnus par les grands acteurs de la télécommunication comme Huawei, IBM, Nokia ou KDDI », explique Jean-François Morizur, cofondateur et P-dg de CAILabs qui emploie une quinzaine de salariés et cumule 3,6 millions d'euros levés depuis sa première opération. C'était en 2013 auprès notamment des fonds d’amorçage Innovacom, Kima Venture et déjà à l'époque Starquest Capital. En janvier 2016, Jean-François Morizur avait levé 1,05 million auprès d'Innovacom et de business angels. Cette année, le dirigeant breton vise de quadrupler son chiffre d'affaires en dépassant le million d'euros.

JDE | Édition | 4 juillet 2016

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012