Bretagne

JDE Edition

Rennes. Création de MyDocteo, pour ne plus attendre chez le médecin !

ajouté le 27 avril 2015 à 11h47 - Mots clés : myDocteo , Julien Trotoux , Sylvain Guillet , médecin , application , Internet , numérique ,

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Julien Trotoux, co-fondateur de l'application myDocteo.com.

Tous les patients en rêvaient, Julien Trotoux et Sylvain Guillet l’ont créée : l’application myDocteo permet de savoir combien de retard a éventuellement votre médecin.

Les créateurs

Julien Trotoux et Sylvain Guillet, 35 ans, sont amis. Le premier, basé à Rennes, a un parcours de plus de dix ans dans l’Internet, le second est kiné à Biarritz. Ils se sont associés pour créer la SARL e-Pophyse il y a un an, avec 15.000¤ chacun. Son siège est à Biarritz, mais devrait prochainement rejoindre Rennes, pour bénéficier de son écosystème propice au numérique.

Le projet

Car e-Pophyse a lancé une application innovante, myDocteo. "Sylvain avait parfois du retard dans ses rendez-vous, et ses patients, eux, sont souvent sur leur smartphone dans la salle d’attente", explique Julien Trotoux. Point de départ pour l’appli, lancée en novembre2014. Elle permet de connaître le temps d’attente chez son médecin (généraliste, pédiatre, ophtalmo…).

Les atouts

Elle est 100% gratuite pour le patient et le praticien. Le patient renseigne son heure de rendez-vous, qui lui est rappelée la veille et trois heures avant. Car 15% des rendez-vous ne sont pas honorés… En salle d’attente, il contribue au service en indiquant le temps d’attente constaté. "Tous les autres patients ayant rendez-vous dans les deux heures sont alertés", précise Julien Trotoux, dont l’objectif n’est "pas de mettre le bazar dans les cabinets!". C’est un service, créateur de lien, aussi pour le médecin qui peut adhérer et signaler ses retards pour désengorger son cabinet. 4.600 utilisateurs sont pour l’instant adeptes.

Perspectives

Le potentiel est de 300.000 praticiens médicaux et para-médicaux en France, et bien plus dans le monde. Car l’objectif est d’aller à l’international. Pour cela, myDocteo prépare une levée de fonds pour cette année, pour "ajouter une caution business aux cautions techniques et santé déjà présentes", et pouvoir d’embaucher des commerciaux. "Comme nous demandons aux patients d’arriver 10 minutes avant l’heure décalée. De quoi nous laisser le temps de leur proposer des services (kiosque numérique, jeux ludo-éducatif...). Une version freemium (sans pub) est prévue, ainsi qu’une payante". Objectif à trois ans: 3,8 millions d'euros de CA en France.

> myDocteo - e-Pophyse : (Biarritz - Rennes) 06 33 13 72 77 ; www.mydocteo.com

Virginie Monvoisin

JDE | Édition | 27 avril 2015

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012