Bretagne

JDE Edition

Finistère. West Web Festival : Google, Michel-Edouard Leclerc et Axelle Lemaire complètent l'affiche

ajouté le 30 juin 2017 à 10h03

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
L&rsquo;&eacute;quipe West Web Valley, organisatrice du West Web Festival. De gauche &agrave; droite: Alexandre Gallou, <br />
Ronan Le Moal, Charles Cabillic&nbsp;et S&eacute;bastien Le Corfec.

Michel-Edouard Leclerc, Axelle Lemaire, Google, Microsoft, Air BnB... L'affiche de la quatrième édition du West Web Festival, rendez-vous estival des acteurs du numérique adossé aux Vieilles Charrues, est désormais complète et se déroulera, à nouveau, à guichet fermé. 

« Nous voulions prouver que le digital s'affranchit complètement des frontières en organisant, à Carhaix, un événement inspiré du SxSW d'Austin, au Texas», se souviennent Sébastien Le Corfec, Charles Cabillic et Ronan Le Moal, les trois fondateurs du West Web Festival. Quatre ans plus tard, le pari est réussi, et les stars du Web acceptent volontiers de venir à Carhaix pour donner des conférences devant quelques 600 festivaliers. À l'image de Google, qui sera présent pour la première fois au festival à travers François Bracq, patron startups du géant californien. À ses côtés, d'autres figures du numérique comme Axelle Lemaire, ancienne ministre du numérique, ou encore Michel-Edouard Leclerc qui évoquera la digitalisation de la distribution, Air B'n'b ou Microsoft. 

Numérique et économie traditionnelle
« Ce sera aussi l’occasion de discuter des transformations de nombreux secteurs économiques traditionnels comme l’agriculture avec la startup Agriconomie, la médecine avec Doctolib, les médias avec Patrick Le Lay, l’ancien PDG de TF1 ou la finance avec Paul Mizrahi, le patron du fonds Blackfin. Nous sommes également heureux d’accueillir Jean-David Chamboredon, un des investisseurs en startups les plus réputés en Europe. » explique Alexandre Gallou, associé de West Web Valley, l'accélérateur de start-up à l'origine de l'événement. A noter également la présence le jeudi soir du nouveau Président de la région Bretagne Loïc Chesnais-Girard.

Start-up battle : huit finalistes
Comme chaque année, les cycles de conférences seront ponctués de la traditionnelle Start-up Battle, qui verra s'affronter huit entreprises innovantes sélectionnées parmi une centaine de candidatures : Ciwik, Copeeks, Frigo Magic, Qwagenn, Robobox, Tatou, Wizi et Zgoat. Et comme les années passées, cette quatrième édition se déroulera à guichet fermé. 

Lire aussi :
West Web Festival. Uber : « À ce jour, nous n'avons pas de projet en Bretagne... »
West Web Festival. Blablacar: « Ce n'est pas plus dur d'entreprendre en France, sauf qu'ici on se plaint beaucoup plus! »
Pourquoi il fallait y être. Le West Web Festival a fait le plein

 

 

J.M.L.D.

JDE | Édition | 30 juin 2017

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012