Bretagne

JDE Edition

EXCLUSIF. Sefiso à Bordeaux va racheter la clinique Jeanne d'Arc à Saint-Brieuc

ajouté le 8 juin 2017 à 21h00

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
EXCLUSIF. Sefiso à Bordeaux va racheter la clinique Jeanne d'Arc à Saint-Brieuc

Le promoteur immobilier bordelais a signé un compromis de vente avec Harmonie Mutuelle pour l'acquisition de la clinique Jeanne d'Arc Saint-Brieuc (22). Près de 11 millions d'euros vont être investis dans des logements et une résidence pour seniors.

Beau coup réussi par l'agence immobilière Sogim à Plérin (22). Dirigée par Sylvie Budet, cette filiale du groupe Budet vient de finaliser la vente de l'emblématique clinique Jeanne d'Arc à Saint-Brieuc (22), en friche depuis la construction du nouveau centre hospitalier privé de Plérin. Un compromis de vente vient, en effet, d'être signé entre Harmonie Mutuelle, propriétaire du site, et le groupe de promotion immobilière Sefiso Atlantique, basé à Mérignac (33) et dirigé par Vincent Haas.

La mairie a donné son feu vert

Associé au cabinet Como Ingénierie à Ambares et Lagrave (33), piloté par Hervé Crang, l'opérateur bordelais entend mener un double projet de réhabilitation des 13.185 m² de bâti avec la création de 39 logements (T1 au T3 sur la partie avant, face au lycée Saint-Charles) et d'une résidence non-médicalisée pour seniors de 86 logements sur la partie arrière (face aux actuels parkings). Informé courant janvier, le maire de Saint-Brieuc, Bruno Joncour, a donné son feu vert à ce projet d'envergure, mené par deux spécialistes de la rénovation urbaine, pour lequel près de 11 millions d'euros vont être investis.

Les deux autres cliniques en attente

Reste désormais à connaître le devenir des deux autres ex-cliniques privées détenues par Harmonie Mutuelle. Dans une logique de cohérence sociale, la ville de Saint-Brieuc souhaite que la clinique du littoral puisse accueillir un centre d'insertion de jeunes non diplômés dans le monde du travail. Quant à la clinique armoricaine de radiologie, voisine de Jeanne d'Arc, des discussions sont en cours avec le groupe Vinci, potentiel acquéreur, autour d'un concept mêlant des habitations et des bureaux.

JDE | Édition | 8 juin 2017

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012