Aquitaine

JDE Edition

PressReader ouvre son bureau Europe à Bordeaux

ajouté le 4 novembre 2016 à 19h31 - Mots clés : presse , start-up, bordeaux , europe , pressreader

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
PressReader s'installe à Bordeaux. ( Capture d'écran ).

Le kiosque numérique canadien PressReader a choisi Bordeaux pour installer son bureau en Europe. Depuis la Gironde, l’entreprise compte poursuivre son développement en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique

Le kiosque virtuel PressReader, c’est d’abord un chiffre positif dans un secteur dans le rouge. La presse, qui n’en finit plus de voir sa diffusion reculer, ses revenus s’étioler et sa santé se dégrader depuis une décennie. Et malgré des audiences qui progressent sans cesse sur Internet, le secteur peine à trouver son modèle. C’est sur ce paradoxe que PressReader fait son beurre. 

L’entreprise canadienne fondée en 1999 distribue plus 6.000 journaux et magazines, dont 500 titres de la presse française dans plus de 120 pays via son kiosque numérique. Initialement destinés aux groupes hôteliers, sociétés de transports, pour améliorer l’expérience de leurs clients, l’application et le site sont aussi accessibles aux particuliers. Pour la presse, c’est aujourd’hui un canal de diffusion à part entière puisque l’audience est comptabilisée par les organismes officiels du secteur (OJD, ACPM, ABC). 

40 % du chiffre d'affaires réalisé en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique

Avec 40.000 clients (hôtels, restaurants, sociétés de transports…) et 300 millions de lecteurs potentiels, ce kiosque virtuel est aujourd’hui rentable depuis presque 10 ans affirme l’entreprise basée à Vancouver. Si elle ne communique pas son chiffre d’affaires, elle assure réaliser 40 % de celui-ci en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA).

« Ce sont des marchés clés dont le potentiel de développement est encore immense, analyse dans un communiqué Igor Smirnoff, cofondateur de PressReader, en charge du développement B2B. En 18 mois, nous avons multiplié par trois la taille de notre réseau de distribution sur cette zone. » Pour ferrailler ces marchés, l’entreprise qui emploie 500 salariés a choisi de s’implanter à Bordeaux. En attendant de trouver définitivement ses locaux, elle sera hébergée au sein d’1Kubator  dans les locaux du journal Sud-Ouest.

« Actuellement, six personnes travaillent dans le bureau de Bordeaux, précise Fréderic Sitterlé, le directeur du nouveau bureau, qui était vice-président de PressReader depuis 2014. 25 personnes supplémentaires devraient à terme rejoindre le bureau pour couvrir toute la zone EMEA. Nous ouvrirons prioritairement une présence en Allemagne, Afrique du Sud, Espagne, pilotés à partir de Bordeaux », ajoute cet ancien directeur des nouveaux médias du Groupe Le Figaro.

 Le dynamisme de l’économie locale a fait la différence

« Le choix de la France, pays de culture, pionnier des libertés de la presse et à la pointe en terme d’innovation digitale, nous est rapidement apparu comme une évidence », poursuit le cofondateur dans le communiqué. Pour choisir leur pied à terre, les Canadiens ont été séduits par le dynamisme de l’économie locale, le rayonnement de la ville et les infrastructures comme la future LGV. Business France et Invest In Bordeaux vont accompagner l’atterrissage de PressReader dans la cité girondine.

Xavier Pennec

JDE | Édition | 4 novembre 2016

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012