Aquitaine

JDE Edition

Bordeaux. Un mois vu par Béatrice Vendeaud, la présidente de l'Apacom

ajouté le 10 juin 2016  - 

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Béatrice Vendeaud préside l'Apacom (Association des professionnels aquitains de la communication)

Béatrice Vendeaud est présidente de l'Apacom, l'association des communicants aquitains,  et directrice partenariats et réseau des anciens à l'Iseg Group à Bordeaux.

Les élections en Autriche
« Je suis née en Autriche et j'ai suivi de près la dernière élection présidentielle, notamment sur Twitter grâce au mot-clé #BPW16. Tous les pays ont besoin d'alternance. Or, depuis 50 ans en Autriche, deux partis se partagent le pouvoir et participent à des coalitions. Les mêmes personnes se partagent les postes publics et les places à la radio télévision. Tout est complètement sclérosé, il n'y a aucune remise en question. C'est ce qui explique le résultat du candidat d'extrême-droite. Je suis contente que l'Autriche ait désigné, même de peu, un candidat Vert, Alexander Van der Bellen. Mais le faible écart de voix doit servir d'avertissement aux autres pays européens. À trop s'accrocher au pouvoir lorsque l'on a échoué, on provoque une montée des extrêmes. »

La France bloquée
« Le Président de la République, François Hollande, a déclaré à plusieurs reprises : "Ca va mieux ". Je dirai plutôt : Ca pourrait aller mieux ! Notre pays profite actuellement de conditions exceptionnelles avec des coûts de matières premières très bas, des taux d'intérêt faibles et un taux de change favorable. Or, l'économie ne décolle pas. Nos politiques sont tous dans la réaction, la gestion de l'urgence, et n'ont pas de vision, n'agissent pas pour le long terme. Les blocages orchestrés par certains syndicats viennent empirer les choses. Ils défendent leurs prébendes sous prétexte de défendre le pays. Il est devenu impossible pour le pouvoir et les syndicats de sortir de leur dialogue de sourd. »

Les ambitions de Cacolac
« Cacolac est une marque pour laquelle j'ai beaucoup de sympathie. J'ai travaillé avec mes étudiants sur cette PME girondine à deux reprises et je suis heureuse de voir qu'elle retrouve le chemin de la croissance. Et en plus qu'elle souhaite se développer à l'international ! Beaucoup de marques de l'agroalimentaire, dans le Sud-Ouest, n'ont pas décollé faute d'ambition. Cacolac ne manque pas d'ambition, et a bien compris l'intérêt d'accompagner cela d'une stratégie marketing et communication. Bravo ! »

Yann Buanec

JDE | Édition | 10 juin 2016

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012