Aquitaine

JDE Edition

Bordeaux. La Cité du vin ouvre ses portes

ajouté le 31 mai 2016 à 10h19

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Bordeaux. La Cité du vin ouvre ses portes

La Cité du vin ouvre ses portes le 1er juin, au lendemain de l'inauguration par le président de la République, François Hollande, et le maire de Bordeaux, Alain Juppé.

Plus que jamais, Bordeaux peut revendiquer le titre de capitale mondiale du vin. Avec l'ouverture de la Cité du vin, le 1er juin, c'est un lieu unique au monde qui est proposé aux amateurs de vin, grâce à une aventure immersive et sensorielle. Le bâtiment, tout en rondeur, est signé de l'agence parisienne XTU, et se dresse tel un phare face à la Garonne. A l'intérieur, l'agence anglaise de scénographie Casson Mann propose un circuit qui laisse une grande place à l'interactivité. Au sein du parcours permanent, les touristes disposent d'un "compagnon de voyage" numérique, un audioguide disponible en huit langues qui actionne des vidéos, des machines à odeur... Cet espace de plus de 3.000 m², situé sous une voute en bois, permet de découvrir le vin à travers l'histoire, les arts, les pays, les cépages... 19 espaces thématiques sont proposés. La galerie du temps permet ainsi de découvrir le vin à travers les âges, depuis les premières civilisations du vin (-6.000 avant J.-C.) jusqu'à nos jours. A la table des terroirs, des viticulteurs célèbres ou moins connus nous raconte leur métier et la façon dont il travaillent la terre et le vignoble. Devant les globes terrestres et les écrans tactiles de "Planètes vin", on découvre quels sont les pays où l'on consomme le plus ou les différents climats qui font les vins du monde entier. Les aventuriers pourront découvrir découvrir le film "A bord", qui embarque 50 spectateurs pour une traversée des mers, de galères en gabares, pour accompagner les marchands qui ont transporté les vins au-delà des océans.

Des personnalités dans la mise en scène

Si vous voulez testez votre aptitude à reconnaître des arômes, vous apprécierez la table des senteurs: les odeurs typiques que l'on retrouve dans le vin (réglisse, cuir, fruit des bois...) ont été mises sous cloche et il suffit d'appuyer sur une "poire" en plastique pour en prendre plein les narines! Quelques personnalités font leur apparition au détour d'un atelier: Pierre Arditi s'invite dans un repas au milieu de Voltaire, Napoléon et Chruchill; Franck Ferrand, Ariane Massenet ou Hélène Darroze se mettent à table et discutent de l'art de vivre... "Tout l'enjeu a été de trouvé le juste milieu entre la vulgarisation et l'appui de notre comité scientifique, tout en transmettant la passion du vin", explique Laure Cheung, chef de projet chez Casson Mann. Le billet d'entrée, dont le prix a été fixé à 20€, inclut une dégustation dans la salle du belvédère, au 8e étage. Dans cette salle panoramique, qui surplombe Bordeaux, vingt vins sont proposés, dont cinq bordeaux.
Il faut compter entre 2h et 2h30 pour effectuer une visite, mais celui qui souhaiterait visionner toutes les vidéos au sein de tous les ateliers devra prévoir 10h30! Et pour ceux qui souhaiteraient repartir avec un souvenir, la cave Lattitude20 propose 14.000 bouteilles de vins issus de 70 pays.

A lire également: Cité du vin, quelles retombées en attendre?

La visite en images

La cité en images

1 2 3 4 5 6 7 8 9

Yann Buanec

JDE | Édition | 31 mai 2016

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012