Aquitaine

JDE Edition

Bordeaux. Cdiscount testera bientôt la livraison par drone

ajouté le 20 juin 2017 à 16h37 - Mots clés : e-commerce , livraison , drone , Cdiscount , Bordeaux

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Le P-dg de Cdiscount Emmanuel Grenier a présenté le projet Pélican lors du salon aéronautique du Bourget le 20 juin 2017.

Dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt "Drone City" lancé par la région Nouvelle Aquitaine, le géant français du e-commerce Cdiscount s'associe à Thales, Serma Technologies, Air Marine et le laboratoire bordelais IMS pour tester bientôt la livraison par drone en ville.

"Il y a encore quelques années, l'enjeu pour les acteurs du e-commerce était de livrer les clients le lendemain ou sous deux jours. Demain, l'enjeu sera de le livrer dans l'heure et au plus proche des gens", prédit Emmanuel Grenier, le P-dg de Cdiscount. C'est important pour nous d'être au début de l'aventure et c'est la raison de notre implication dans ce projet." 

Point de collecte

Pour répondre à ces nouveaux besoins des consommateurs, le géant du e-commerce basé à Bordeaux mène un projet, baptisé Pélican, de livraison par drone conjointement avec d'autres entreprises aquitaines dont Thales, Serma Technologies et Air Marine. Ensemble ils ont répondu à l'appel à manifestation d'intérêt "Drone City" de la région Nouvelle Aquitaine dont les lauréats* ont été présentés le 20 juin au salon aéronautique du Bourget. L'ambition : tester rapidement la livraison par drone en ville. "Dans un premier temps, nous n'allons pas directement livrer les clients par drone à domicile, précise Emmanuel Grenier. Nous allons utiliser des lignes fixes qui vont d'un point A à un point B, en l'occurrence des entrepôts de Cdiscount à Cestas à un point de collecte dans l'agglomération bordelaise." Le drone devrait être capable de prendre en charge un colis de moins de 20 kg.

Le projet nécessite de développer des technologies complexes et de lever certains verrous : "Il faut que cela soit complètement sûr, indique Gilles Olichon, d'Air Marine, le systémier qui porte le projet. Pas question d'avoir un accident ou de blesser quelqu'un. Il faut aussi travailler sur la logistique, son autonomisation. Il y a aussi une dimension plus sociale : il faut que les gens acceptent." Le consortium espère pouvoir tester un prototype d'ici à 2019.

*Le deuxième lauréat de l'appel à manifestation d'intérêt Drone City se nomme Urbimet. Proposé par deux entreprises bordelaises hébergées chez Technowest, Atmosky et MAV Solutions, Urbimet est une solution prédictive dédiée au contrôle de la pollution urbaine.

Oriane Esvan, au Bourget

JDE | Édition | 20 juin 2017

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012