National

Côtes-d'Armor. Actility boucle une levée de fonds record de 75 millions de dollars

ajouté le 12 avril 2017 à 18h11 - Mots clés : iot , sigfox , numérique , actility , levée de fonds , Bretagne

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Olivier Hersent, cofondateur et directeur technique, et Mike Mulica, PDG d'Actility

C'est la plus grosse levée de fonds depuis le début de l'année. La start-up française Actility vient de boucler un tour de table de 75 millions de dollars (soit plus de 70 millions d'euros). L'entreprise, spécialisée dans les réseaux dédiés aux objets connectés, a été créée à Lannion en 2010.  

L’internet des objets (IoT) est indéniablement un secteur qui attire les investisseurs. Après le Toulousain Sigfox qui avait levé 150 millions d'euros en novembre, c’est son "concurrent" breton Actility qui annonce à son tour une levée de fonds de plus de 70 millions d’euros (75 millions de dollars exactement). L’entreprise fondée en 2010 à Lannion (Côtes-d’Armor) par Olivier Hersent et Nicolas Jordan propose des solutions pour connecter des objets basées sur LoRaWAN, un protocole de réseau radio dédié pour l'IoT.

Développement aux Etats-Unis et en Chine

Grâce à ce financement, Actility, qui emploie plus d’une centaine de personnes sur plusieurs sites en France, veut poursuivre le développement de sa plateforme ThingPark. "Cela nous permettra d'accélérer notre stratégie pour les États-Unis et de nous renforcer en Chine. Nous allons aussi pouvoir examiner des acquisitions stratégiques pour élargir notre portefeuille technologique et consolider notre leadership dans la technologie LPWA (des réseaux sans fils basse consommation, bas débit et longue portée, NDLR) ", explique dans un communiqué le P-dg Mike Mulica. 

Le groupe allemand Bosch, Creadev (le family office de la famille Mulliez, propriétaire d'Auchan) et l'américain Inmarsat participe à cette levée de fonds. Ils rejoignent des investisseurs historiques tels que, entre autres, Idinvest, KPN, Foxconn, Orange Digital Venture, Bpifrance et Swisscom qui avaient déjà participé au tour de table de 25 millions d’euros en 2015.

La rédaction

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012