Rhône-Alpes

A l'affiche

JDE Edition Rhône-Alpes

Babolat. Éternel rebond d'une PME internationale

ajouté le 1 mai 2009  -  - Mots clés : Actualité, Entreprise du mois, Babolat, Lyon, Tennis, Raquettes

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Rafael Nadal, nº 1 mondial, sur l'open d'Australie, en janvier 2009, joue en raquette et cordages Babolat (photo: Paul Zimmer).

En 130 ans, Babolat est devenue un équipementier complet du joueur de tennis. De la raquette aux chaussettes en passant par les balles, l'entreprise familiale veut devenir "la" marque des joueurs.

Claire Pourprix

Au coeur du quartier lyonnais de Gerland en pleine reconstruction, le bâtiment historique de Babolat fait un peu figure de village gaulois... Pourtant, c'est bien derrière sa façade d'un autre temps que sont inventés et développés les produits que les plus grands joueurs de tennis du monde adopteront bientôt. Et il en a toujours été ainsi.

Le symbole Rafael Nadal
L'entreprise familiale, qui a inventé le cordage en boyau naturel un an après la naissance du tennis, en 1875, s'est fait un nom sur les cours de tennis dès 1925, année où les Mousquetaires ont adopté son célèbre cordage VS. Aujourd'hui, Andy Roddick et Rafael Nadal, partenaire depuis dix ans et qui a à nouveau signé pour dix ans en 2007, sont ses ambassadeurs. «Rafael Nadal nous a choisis à l'âge de 12 ans! La marque l'a séduit car Carlos Moya venait de gagner Rolland Garros avec une raquette Babolat», raconte Éric Babolat, l'actuel P-dg. Tout un symbole: l'entreprise, qui équipe 20% des 100 premiers joueurs mondiaux (hommes et femmes) ne se positionne pas comme un sponsor, mais comme un partenaire technique. «La raquette est l'extension du bras du joueur. La relation de confiance dans le matériel est fondamentale. Le partenariat va donc au-delà de l'aspect financier: les joueurs peuvent se concentrer sur le jeu, nos techniciens sont à leurs côtés.»

Détecter les têtes de série de demain
Avec un maillage planétaire impressionnant - 20.000 magasins clients dans le monde -, Babolat a la capacité de faire jouer des sportifs charismatiques au niveau local. «C'est un moyen de nous faire connaître et de détecter des joueurs, explique le P-dg. Nous préférons miser sur des joueurs et les faire monter plutôt que de les capter plus tard. Nous nous attachons également à travailler avec des personnalités sympathiques, au-delà des valeurs sportives.»

Diversification
Babolat, qui a évolué du cordage aux machines à cordage puis à la fabrication de raquettes dans les années 90, a poursuivi sur cette voie de la diversification. En 2001, elle a mis sur le marché ses premières balles de tennis, puis une gamme textile en 2003 ainsi que des chaussures, en collaboration avec Michelin (pour la semelle... chacun son métier!). «Tous ces produits sont différents mais ont un point commun: l'équipement du joueur. Comme nous avons la connaissance de ce sport, nous prétendons pouvoir apporter une solution», détaille Éric Babolat. Évidemment, la marque n'ira pas se perdre dans la fabrication de terrains de jeux ou de chaises d'arbitre... mais elle se laisse tenter par des sports "cousins": l'ouverture au badminton, au fronton (sorte de pelote basque) et au paddle (squash), est en marche. Pour Éric Babolat, la transition sur ces marchés est naturelle: «Nos savoir-faire peuvent être déclinés sur ces sports et les canaux de distribution sont les mêmes.»

R & D et communication
Babolat, qui sortira en septembre prochain sa première chaussure de badminton, s'affirme donc comme le spécialiste des sports de raquette. La marque entend bien séduire une clientèle plus large, avec des produits accessibles aux moins jeunes, aux femmes, aux amateurs, et s'imposer comme la marque préférée des joueurs. «Nous sommes nº1 dans le sud de l'Europe. Nous souhaitons faire de même dans l'ensemble des pays où nous sommes présents.» Des objectifs plus qualitatifs que quantitatifs. Pour lesquels Babolat met les moyens: elle dépense chaque année environ 10% de son chiffre d'affaires en R & D et autant en communication. En janvier dernier, elle a ainsi mis en ligne son nouveau site internet, totalement refondu et édité en cinq langues, pour aider le consommateur à faire son choix.

É. Babolat: «L'innovation, déclencheur de l'achat»



Comment est organisée la production?
Le siège social et la plate-forme R&D sont situés à Gerland. Nos équipes font des développements sur différents marchés et avec différents partenaires industriels ou chercheurs dans le monde. En France, nous disposons de trois usines: les cordages synthétiques, à Gerland, les cordages en boyau naturel, dans le Morbihan, et les machines à cordes, dans le Doubs. Les balles de tennis sont fabriquées par un partenaire distributeur au Japon et qui fait fabriquer en Thaïlande; le reste est fabriqué par des sous-traitants, en Asie. Il faut noter que quand nous avons commencé la fabrication de raquettes, tout était déjà produit en Asie: nous n'avons pas vécu le traumatisme de la délocalisation et nous travaillons main dans la main avec les fabricants. Nous avons des accords de long terme. Nous avons des partenaires de développement plutôt que des sous-traitants de fabrication.

Avez-vous des projets d'extension locaux?
Oui, nous prévoyons de doubler ou tripler notre plate-forme de stockage et de préparation de commandes. Nous disposons actuellement de 7.000m² (anciens entrepôts logistiques de Majorette, à Reyrieux, dans l'Ain) de plate-forme de livraison de nos magasins dans le monde (une autre plate-forme est installée dans le Colorado, pour livrer les magasins aux États-Unis). Le stock de masse est réparti chez des logisticiens et nous souhaiterions regrouper notre activité logistique sur un seul site.

Quelles sont les perspectives sur votre marché?
L'univers des sports et des loisirs risque d'être impacté par la crise mais, comme nous sommes positionnés sur un marché de passionnés, de sportifs intensifs, nous devrions être moins touchés que nos concurrents. Nos parts de marché ont augmenté cet hiver.

Babolat en bref

- Siège social: Lyon. - Effectif: 280 personnes dans le monde, dont 120 à Lyon. - CA 2008: 92M€, réalisé à 80% à l'international et pour moitié avec les raquettes. Prévisionnel 2009 : + 5 %. - Trois sites de production en France: Lyon, Plöermel (Morbihan) et Besançon (Doubs). - Quatre filiales de commercialisation à l'étranger (États-Unis, Allemagne, Autriche et Espagne) et des importateurs dans 118 pays. - Marque distribuée dans quelque 20.000 magasins et 30.000 clubs de tennis dans le monde. - Marque nº 1 parmi les joueurs du top 100, en raquettes et cordages. - Contact: 04.78.69.78.69.; www.babolat.com

étapes


1875
Création de l'entreprise à Lyon par Pierre Babolat.
1925
Cordage VS, en boyau naturel, utilisé par les Mousquetaires.
1950
Mise en place d'un réseau de distribution international.
1975
Invention des machines à corder électriques, puis électroniques.
1986
Cordages synthétiques.
1994
Raquettes de tennis.
2001
Balles de tennis.
2003
Textile et chaussures.

Éric Babolat, P-dg de l'entreprise familiale éponyme.

JDE | Édition Rhône-Alpes | 1 mai 2009

Vos réactions 1 commentaire

  • yanou - commentaire ajouté le 27 janvier 2010 à 19h50
    travailler dans une boite comme celle-la
    voila je doit décider de mon avenir en choisissant ma filliere d\'étude (je suis en 2nd) et j\'aimerais développer et fabriquer des raquettes de tennis qu\'elle formation avoir ??

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions 1 commentaire

  • yanou : travailler dans une boite comme celle-la - voila je doit décider de mon avenir en choisissant ma filliere d\'étude (je suis en 2nd) et j\'aimerais développer et fabriquer des raquettes de tennis qu\'elle formation avoir ??

Lire toutes les réactions

Hors-Série Green Business - Avril 2014


Fichier excel
Palmares de votre région


Palmarès des entreprises 2013

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2013

Le journal en liseuse

JDE édition 44 - juin 2012

Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301