Nord-Pas-de-Calais

Chutier

JDE Edition Nord-Pas-de-Calais

Sarbec Cosmetics. Un nouveau laboratoire R&D

ajouté le 1 juillet 2016  - 

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Le groupe Sarbec Cosmetics investit chaque année 4 % de son chiffre d'affaires en R&D.

Le fabricant de cosmétiques et de parfums Sarbec Cosmetics vient d'inaugurer un nouveau laboratoire R&D de 400 m² à Neuville-en-Ferrain. Un investissement qui s'inscrit pour cette ETI familiale dans un plan de 20 millions d'euros, qui sera étalé sur trois ans.

Une crème pour le corps qui se transforme en huile à l'application. Une marmelade exfoliante qui sent la fraise. Ou encore un gel douche avec des particules 3D en suspension. Voilà quelques produits étranges, mais bien réels, qui sortent des laboratoires du groupe Sarbec Cosmetics. Et cela n'est pas près de s'arrêter : cette ETI familiale a inauguré, fin juin, un nouveau laboratoire R&D sur son site de Neuville-en-Ferrain. D'une surface de 400 m², celui-ci remplace un ancien laboratoire de 100 m². « 500 projets sont travaillés chaque année par ce laboratoire, pour la mise sur le marché de 200 nouveaux produits par an », indique Aude Barré, directrice R&D pour le groupe Sarbec Cosmétics, qui conçoit, fabrique et vend des cosmétiques et des parfums.

20 millions d'euros investis en trois ans
L'investissement consenti dans ce nouveau laboratoire, qui emploie 25 salariés, n'a pas été communiqué par Éric Jacquemet, le président de Sarbec Cosmetics. Ce dernier précise tout de même qu'il s'inscrit dans un plan d'investissement global, de l'ordre de 20 millions d'euros, décliné sur trois ans. « Nous voulons autofinancer une grande partie de cet investissement, le plus possible », souligne le dirigeant. La raison ? Sarbec Cosmetics est une société industrielle familiale, qui tient à son indépendance et le revendique d'ailleurs haut et fort.

4 % du CA investi en R&D
Ce nouvel outil est un atout pour l'industriel qui évolue sur un marché en croissance, estimé à 180 milliards d'euros : « La part des consommateurs de cosmétiques ne cesse d'augmenter, grâce aux pays émergents notamment, et ces consommateurs sont à la recherche de produits toujours plus innovants, ce qui laisse présager un futur dynamisme dans ce secteur », souligne Éric Jacquemet avant de préciser : « 4 % du chiffre d'affaires est investi chaque année en R&D ». Un chiffre d'affaires que le dirigeant ne communique toutefois pas : « Je ne souhaite pas donner d'indicateurs à des gens qui n'en ont pas besoin ». Il concédera tout de même que celui-ci se situe dans une fourchette allant de 100 à 200 millions d'euros. 55 % de ce chiffre d'affaires est réalisé en France et donc, 45 % à l'export.


Doubler les ventes d'ici 2020
De manière générale, avec ces 20 millions d'euros d'investissement, Sarbec Cosmetics veut se donner les moyens de suivre la croissance de sa marque phare de cosmétique, Corine de Farme : « Sa croissance est de 10 à 20 % par an, en France comme à l'international », indique le dirigeant. Le premier marché de l'ETI reste l'Europe, suivi de l'Asie : « Nous venons d'ouvrir des bureaux à Jakarta et à Ho Chi Minh », précise Éric Jacquemet. Avec cette enveloppe, l'ETI va construire, sur son site de 15 hectares à Neuville-en-Ferrain, une extension de 18.000 m². Celle-ci portera la taille de l'usine actuelle à 60.000 m², doublant au passage sa capacité de production, pour lui permettre d'atteindre les 200 millions de produits par an. « Nous allons débuter les travaux à l'automne de cette année et le site doit être opérationnel début 2018 », note le président. Cet agrandissement s'accompagne du recrutement de 150 personnes supplémentaires d'ici 2019, sachant que le site de Neuville-en-Ferrain emploie actuellement 250 salariés sur les 600 du groupe.


50 % du chiffre d'affaires réalisé en marque propre
Au total, c'est 140 millions de produits qui sortent actuellement des 4 usines de Sarbec Cosmetics (Neuville-en-Ferrain, Deauville, Roanne et Poznan) dont 80 millions de celle de Neuville-en-Ferrain. Ces produits sont destinés aux marques propres de l'ETI (50 % du chiffre d'affaires), aux marques de distributeurs (28 %) ou encore à des marques clientes (22 %), comme Rochas par exemple, elles aussi friandes d'innovation.

A propos de Sarbec Cosmetics
(Neuville-en-Ferrain) Président : Éric Jacquemet / 600 salariés / www.sarbec.com

Élodie Soury-Lavergne

JDE | Édition Nord-Pas-de-Calais | 1 juillet 2016

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012