Lorraine

L'Enquête

JDE Edition Lorraine

Patrons d'avenir. Six jeunes dirigeants qui vont faire bouger la Lorraine

ajouté le 3 juillet 2015  - 

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
 Patrons d'avenir.  Six jeunes dirigeants qui vont faire bouger la Lorraine

Ils sont la génération qui monte : la rédaction du Journal des Entreprises a sélectionné 100 jeunes patrons qui feront le futur de l'économie française. En Lorraine, six noms incarnent la relève.

Il s'appelle Jean Chaoui. Le célèbre Massachusetts Institute of Technology l'a élu meilleur innovateur de moins de 35 ans pour son concept de chirurgie orthopédique assistée par ordinateur. Il s'appelle Fabien Pagniez. Son entreprise MDoloris a conçu un moniteur révolutionnaire de mesure de la souffrance chez les patients incapables de l'exprimer. Il s'appelle Julien Hervouët. Son entreprise IAdvize réalise 200 % de croissance annuelle et s'est classée 5e au classement Great Place to Work des entreprises où il fait bon travailler. Ces trois chefs d'entreprises régionaux de moins de 35 ans font partie de la liste des 100 dirigeants d'avenir en région choisis par le Journal des entreprises. Les 35 journalistes de la rédaction, ont sélectionné, sur leur territoire, les jeunes chefs d'entreprises trentenaires et quadragénaires qu'ils jugent les plus prometteurs. Ces 100 patrons régionaux s'illustrent pour leurs capacités de management, leur investissement sur des marchés à potentiel et la vision qu'ils en ont. Certains sont connus et reconnus et réalisent un chiffre d'affaires significatif jusqu'à 1 milliard d'euros pour le important d'entre eux. D'autres gagnent encore à être connu au plan national mais s'illustrent déjà par leur capacité à innover, à rayonner sur leur territoire ou au-delà dans les réseaux de dirigeants et surtout à convaincre notamment les investisseurs. La liste complète des 100 patrons d'avenir est à découvrir sur www.lejournaldesentreprises.com à travers une datavisualisation réalisée en partenariat avec l'agence Signos. Cette liste comporte 15 femmes et 85 hommes, d'un âge moyen de 35 ans.

David Grasso

À 37 ans, le CEO de la société Divacore, basée à Metz qui fabrique des produits audio hifi sans-fil, veut faire de sa TPE un des leaders du marché du multi-room dans les années à venir. Son enceinte nomade Ktulu II a été classée en février dernier première de sa catégorie par le site 01Net, devant les géants Sony et Bose. David Grasso a réalisé une levée de fonds de 500.000 € en 2014, pour poursuivre la croissance de son entreprise.

Julien Laurent

A 37 ans, le patron de Miss Numérique (CA : 10 M€ ; effectif : 35) fait déjà figure d'ancien dans le domaine du numérique. Désormais « installé », il reste un patron toujours en veille, avide de comprendre et très attentif aux mutations liées au numérique : membre de Lorraine Inside, il a été un partisan actif de la candidature lorraine au label French Tech.

Céline Gris

Pas facile de succéder à un personnage comme Francis Gris, le fondateur de Gris Découpage (CA : 40M€ ; effectif : 93). Sa fille, Céline, 38 ans, parvient pourtant à imposer ses idées, qui permettent à l'entreprise de gérer sa croissance sur le marché de la rondelle technique et de revenir à des niveaux de chiffre d'affaires d'avant crise. Consciente de l'importance du management, la jeune dirigeante est impliquée dans le réseau Germe.

Florent Defay

Doté d'une force de conviction peu commune, le jeune patron nancéien de Findspire a réussi à fédérer autour de sa plateforme de streaming un staff technique très solide. Le million d'euros levé auprès du Fonds Venture Numérique Lorrain, ainsi que la BPI et des business angels, démontre que ce dirigeant de 30 ans sait se donner les moyens pour développer ses projets.

Jérémy Pétin

Ambitieux, calme et fort d'une maîtrise impressionnante de son sujet, Jérémy Pétin a une vision de son marché à court et très long terme : les projets pour l'avenir de Cibio Médical sont déjà dans les tuyaux et vont lui ouvrir de belles perspectives de croissance sur le marché de la radioprotection. Capable de s'entourer pour réussir, comme par exemple avec le CEA, le jeune dirigeant de 33 ans veut atteindre les 3 M€ de CA d'ici 2017.

Stéphane Lehning

À 40 ans, le président et petit-fils du fondateur des Laboratoires Lehning (CA : 40,5 M€, 315 salariés) incarne l'esprit d'innovation pour son entreprise qui vient de fêter ses 80 ans. Sur le marché de la santé animale depuis le rachat de la société Phytosynthèse en 2012, les laboratoires Lehning ont entamé en 2014 une importante phase d'investissements dans le cadre de la politique d'internationalisation. 10 M€ vont être investis d'ici 2018.

JDE | Édition Lorraine | 3 juillet 2015

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012