Lorraine

A l'affiche

JDE Edition Lorraine

Podargos. La chaussure orthopédique made in Lunéville

ajouté le 4 novembre 2011  -  - Mots clés : Actualité, Entreprise du mois, Podargos, Thierry Formoso, Stéphane Thomas, orthopédie, chaussures, Investissement

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Podargos fabrique entre 6.300et 6.400paires de chaussures orthopédiques par an. «Ce sont 10métiers différents qui sont mobilisés pour la fabrication», souligne Thierry Formoso, comme ici sur la photo, la couture.

Très discrète, la société lunévilloise Podargos est pourtant leader en France et en Europe sur son marché : la fabrication de chaussures et de semelles orthopédiques.

Signifiant «pied brillant», en grec, Podargos est également le nom d'un cheval d'Achille et d'une société très discrète basée à Lunéville. Spécialisée dans la fabrication, sur mesure, de chaussures et semelles orthopédiques depuis plus de 40ans, cette entreprise tient à lier le sens esthétique au bien-être de ses clients. «C'est une priorité. Notre clientèle se compose de personnes qui ont des problèmes d'orteils déformés, d'amputation, d'inégalité de longueur, de désaxassions, de pieds déformés... Notre rôle est de leur proposer des chaussures adaptées à leur handicap, mais également à leurs envies», précise Thierry Formoso, président de Podargos.

Faire plaisir au client
Après tout, pourquoi les chaussures orthopédiques resteraient-elles noires et toujours du même modèle? «Nous proposons différentes couleurs de cuir ou encore la possibilité d'ajouter des broderies.En fait, notre but est de faire plaisir à nos clients. Car si la chaussure doit redonner la fonction de la marche, elle contribue aussi à être un élément incontournable de la mode.» D'autant plus que Podargos développe un vrai principe: «Nous fabriquons un appareillage orthopédique sur un pied que nous habillons d'une chaussure, de préférence esthétique». Et pour réaliser tous les jours une trentaine de paires de chaussures, c'est tout un ensemble de métiers qui sont sollicités, Podargos fabriquant tout de A à Z, c'est-à-dire du cabinet où les patients sont reçus pour leur projet d'appareillage, au produit fini. «Du formier à la bichonneuse, en passant par le piqueur, l'apprêteur ou encore le légiste, ce sont pas moins de 10métiers différents qui sont à l'oeuvre.Tout est fait à la main et chaque pied est différent.»

Fabriquée après avis médical, une paire de chaussures orthopédiques coûte 730€ HT, un prix fixé «par la sécu; c'est elle qui nous rembourse».



Extension du site de production
Lunéville est le seul site de production de Podargos qui a racheté six autres entreprises en France (Nord, Alsace, Lorraine, Ile-de-France et Franche-Comté) pour en faire des agences. Et l'actualité est à l'extension des locaux lorrains, lesquels affichent 1.300m². «Nous agrandissons notre site de 200m² pour répondre notamment à des obligations légales.» Lesquelles prévoient que les salariés ne doivent pas travailler dans le bruit, l'odeur et la poussière. «Nous allons sortir 16personnes du bruit. Outre le fait qu'elles auront de meilleures conditions de travail, cela va nous permettre de donner plus de place à leurs collègues.» Mais cette extension est également une façon de regarder vers l'avenir. «J'anticipe toujours. Car cela ne sert à rien d'avoir de bons ouvriers si les outils et les conditions de travail ne sont pas bons. Le bruit est générateur de stress. Cette extension, c'est pour préparer l'avenir.» Ce sont entre 120.000et 140.000€ qui sont ainsi investis pour une construction industrielle qui devrait être terminée d'ici à la fin de cette année. «Ensuite, j'aimerais dissocier le bureau médical et l'administratif de la partie fabrication.» Un projet de création d'un bâtiment annexe est ainsi en gestation. «Cela devrait se concrétiser en 2014.»

Leader français et européen
Si Podargos envisage si sereinement son avenir, c'est pour plusieurs raisons. Tout d'abord, l'entreprise a pratiquement remboursé tous ses emprunts. Ensuite, elle se positionne sur un marché où la concurrence est quasi-inexistante. «On compte environ 200podo-orthésistes en France. Et nous sommes les seuls à avoir plus de 50salariés, 40à Lunéville et 25sur les autres sites du groupe. Nous sommes ainsi leader en France, mais aussi en Europe où le seul concurrent que nous avons est une entreprise italienne. Mais cette dernière fabrique aussi des chaussures médicales. Pas nous.»

Croissance externe
Avec un président qui serre la main à tous ses salariés, Podargos est donc une entreprise qui connaît une belle réussite. Une réussite que Thierry Formoso a su amener depuis son arrivée. «En 1994, avec un ami, Stéphane Thomas, nous nous sommes associés à Gérard Louvet, le patron de Podargos. Nous avons apporté une croissance externe en rachetant différentes entreprises en France.» En 2006, Gérard Louvet prend sa retraite. Stéphane Thomas et Thierry Formoso poursuivent l'aventure et les investissements. «Nous sommes en haut d'un mirador et dès qu'une entreprise intéressante sort la tête, nous achetons. D'autres opérations de croissance externe ne sont donc pas exclues dans les mois à venir. Nous avons des pistes.»

Podargos


(Lunéville) Président: Thierry Formoso Directeur général: Stéphane Thomas Effectif: 65personnes, dont 40à Lunéville CA 2010: 4,3M€

«On n'aide pas les entreprises en France»

 Podargos.  La chaussure orthopédique made in Lunéville


Quel est votre regard sur la France et ses entreprises?
Je pense qu'on n'aide pas les entreprises en France. On vient vers elles quand elles ont réussi. La France a oublié ses entreprises, ses patrons. Mais on peut le dire aussi des médecins, des professeurs... Nous sommes trop taxés. Nous travaillons pour l'Etat. Lequel est très méconnaissant du fonctionnement des PME et de leurs problèmes de trésorerie. On paye beaucoup de choses en avance.
Qu'aimeriez-vous voir se mettre en place pour pallier une partie de ce problème?
Il y a une non prise en compte de la richesse sociale d'une entreprise. Pour moi, celles qui sont génératrices d'emploi, devraient être moins taxées que les autres. De même, je suis contre les aides financières aux entreprises, car rien ne sert de donner de l'argent avant l'obtention d'un résultat. Lequel devrait être gratifié. Cela éviterait aussi d'aider des entreprises dont on sait pertinemment qu'elles vont disparaître.
Toute cette réflexion ne vous empêche pas de penser à l'avenir.
Non, bien sûr. D'autant plus que je peux penser croissance externe sans trop d'incertitudes. Car nous sommes pratiquement désendettés et que nous sommes sur un secteur non concurrentiel.

Le marché Selon la Chambre syndicale nationale des podo-orthésistes (CSNPO), la France
compte environ 200entreprises de podo-orthésie, dont une dizaine en Lorraine. Soit près de 1.800salariés. Les progrès de la chirurgie réparatrice ont entraîné un certain ralentissement du nombre de professionnels. Les emplois se situent dans des entreprises de fabrication d'appareillages et des centres spécialisés. Les opportunités de recrutement se concentrant surtout dans le Nord et l'Est.

Années 1970 Création des Etablissements Louvet par Gérard Louvet 1984 Les Etablissements Louvet deviennent Podargos 1994 Thierry Formoso et Stéphane Thomas s'associent à Gérard Louvet 2006 Gérard Louvet prend sa retraite laissant ses deux associés aux commandes de l'entreprise 2011 Agrandissement de 200m² de l'atelier

 Podargos.  La chaussure orthopédique made in Lunéville

Miroiterie Lhuillier Seyer
Un million d'euros investis Page 12

 Podargos.  La chaussure orthopédique made in Lunéville

Malézieux
Réorganisation et acquisition d'Egouts Express Page15

Isabelle Kurth

JDE | Édition Lorraine | 4 novembre 2011

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Hors-Série Green Business - Avril 2014


Fichier excel
Palmares de votre région


Palmarès des entreprises 2013

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2013

Le journal en liseuse

JDE édition 44 - juin 2012

Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301