Loire-Atlantique - Vendée

Pratique

JDE Edition Loire-Atlantique - Vendée 44

Pays de la Loire. La Poste, EDF, la Société générale etc, lancent des appels à projets pour start-up et PME

ajouté le 21 avril 2017 à 17h43  -  - Mots clés : Nantes, BigUp for start up, Pays de la Loire, La Poste, SNCF, EDF, GRDF, SNCF, Société générale

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Pays de la Loire. La Poste, EDF, la Société générale etc, lancent des appels à projets pour start-up et PME

La Poste, EDF, GRDF, la Société Générale, la Caisse des dépots, Cisco et Orange lanceront le 9 mai prochain des appels à projets destinés aux start-up et PME de la région. Le but : créer de nouveaux business numériques en simplifiant la relation grands groupes / startups. Organisé une première fois à Montpellier en 2015, BigUp for start up fait désormais le tour de France.

A tour de rôle, le 9 mai prochain les représentants territoriaux de huit grands groupes nationaux viendront « pitcher » leurs appels à projets devant des start up et PME à la CCI de Nantes-Saint Nazaire. La Poste, Cisco, la Caisse des dépôts, Orange, partenaires du projet au niveau national, présenteront leurs besoins. Ils seront rejoints par les représentants locaux d’EDF, GRDF, la SNCF et la Société Générale. Trois autres grands groupes pourraient aussi se rallier au projet dans les prochains jours. Tous ont identifié des besoins pour leurs entreprises et comptent bien conclure des contrats avec des start up ou PME de la région. 

"Simplifier la vie des start up et PME"

« L’idée est clairement de faire du business », prévient d’emblée Lucie Phaosady, co pilote de BigUp for startup. “On s’est rendu compte que les start up recevaient au moins une fois par semaine un appel à projet, et qu'elles ne pouvaient pas répondre à toutes les demandes, on a donc voulu leur simplifier la vie en regroupant le plus possible d’appels à projets en un seul événement », poursuit-elle. Même si une start up ne dépose un dossier que pour un appel à projet d’un grand groupe, les 7 autres entreprises pourront aussi y avoir accès, afin d'encourager le plus possible les rencontres. 

Un tiers des RDV se conclue par un contrat

A l’issue de la présentation des grands groupes le 9 mai, les start up et PME auront jusqu’au 26 mai pour déposer leurs candidatures. Le comité de sélection se réunit le 31 mai. Les candidats retenus seront dévoilés pendant le Web2 day, à Nantes, le 8 et 9 juin. 

Huit BigUp start up sont organisés en France cette année. A chaque fois, ils réunissent des grands groupes différents, selon les territoires. En 2016, trois événements de ce type avaient été organisés. Ils avaient réuni 1000 participants, dont 450 start up, et généré 380 rendez-vous d’affaires. « En moyenne, on se rend compte qu’un rendez vous sur trois débouche sur un contrat, un autre tiers débouche au moins sur la création d’une relation », observe Lucie Phaosady. La première édition de BigUp for start up avait été organisée à Montpellier en 2015, dans le cadre de la French Tech.

Amandine Dubiez

JDE | Édition Loire-Atlantique - Vendée 44 | 21 avril 2017

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012