Haute-Garonne

Infrastructures

JDE Edition Haute-Garonne 31

Montaudran Aérospace. Les équipes investissent l'Espace Clément Ader

ajouté le 7 mars 2014  -  - Mots clés : Actualité, Infrastructures, montaudran aérospace, espace clément ader

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
La construction de l'Espace Clément Ader a constitué un vrai défi architectural, faisant cohabiter des activités difficilement compatibles.

Les quelque 200 chercheurs et doctorants s'installent à l'Espace Clément Ader, aux côtés d'équipements ultra-performants.

Il s'agit de la première opération sortie de terre du futur campus Montaudran Aérospace. Après des travaux qui ont coûté 26,18 millions d'euros HT, pour un coût de l'opération de 41,75 millions d'euros, toutes dépense confondues, l'Espace Clément Ader regroupe l'Institut Clément Ader (ICA), le Critt Mécanique et Composites, une plate-forme de micro-caractérisation des matériaux, UMS Castaing, une plate-forme de calcul intensif hébergeant Météo France et l'université de Toulouse. « Deux défis ont dû être relevés, détaille René-Marc Willemot, directeur immobilier et aménagement au sein de la Maison de la recherche et de la valorisation. Il a fallu d'abord faire cohabiter trois univers incompatibles que sont les microscopes, le calcul intensif et la mécanique. La solution a été de bâtir trois bâtiments dans le bâtiment, à cause des vibrations. Le second défi est lié à son intégration architecturale sur le campus. »

Supercalculateur
Un habitant d'envergure a investi l'Espace Clément Ader en janvier. Il s'agit du supercalculateur de Météo-France, qui associé à un premier calculateur installé en 2013 sur la Météopole, génère 1 pétaflop de puissance de calcul - soit un million de milliards d'opérations en virgule flottante par seconde. Un méga-ordinateur en test pour le moment, qui sera à terme consacré aux prévisions météo et aux recherches sur le changement climatique. Avec ce renouvellement de son système de calcul intensif, Météo France multiplie par 12 sa puissance de calcul. Au Critt Mécanique et Composites, situé à l'IUT de Rangueil, le déménagement a démarré le 24 février. Mi-mars, l'équipe de sept personnes travaillera à l'Espace Clément Ader, aux côtés des équipes plus importantes de l'ICA avec qui elle partagera des locaux techniques. « Un nouveau parc équipements est en cours de livraison, financé sur crédit public à hauteur de 3,3 millions d'euros annonce Bertrand Combes, directeur du Critt Mécanique et Composites. Nous aurons à disposition, entre autres, des machines d'essais mécaniques dont une qui a une capacité de 150 tonnes, une presse de formage des composites thermoplastiques, une machine d'usinage à commandes numériques cinq axes. » Certaines équipes sont déjà arrivées fin 2013, comme le département de mécanique des structures et matériaux (DMSM) de l'ISAE. Elles se rejoignent toutes dans une même ambition: faire de ce site flambant neuf l'un des plus grands sites de recherche européens. Pour l'IRT, le CEA Tech, la Maison de la formation, le Campus Innovation, il faudra attendre 2016-2017 pour les premières installations. Pour rappel, Toulouse Montaudran Aérospace proposera sur 56 ha, 1.130 logements, 190.000 m² pour les activités tertiaires, 20.000 m² pour les commerces et 50.000 m² dédiés à la recherche et l'enseignement supérieur.

Agnès Baritou

JDE | Édition Haute-Garonne 31 | 7 mars 2014

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Palmarès des entreprises 2016

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2015

Hors-Série Ressources humaines - Septembre 2016


Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301

Téléchargez le numéro du mois

JDE édition 44 - juin 2012