Réseaux

JDE Edition Gironde 33

Pierre de Gaétan Njikam. Le Cameroun au coeur

ajouté le 7 janvier 2011

 Pierre de Gaétan Njikam.  Le Cameroun au coeur

Président-fondateur du club Bordeaux-Cameroun-France Camerounais d'origine, Pierre de Gaétan Njikam Mouliom vit en France depuis 20 ans. Depuis 2008, il est chargé de mission à la mairie de Bordeaux en charge notamment de la diversité, de la vie associative et des questions africaines. En avril, il a créé le club Bordeaux-Cameroun-France et obtenu entre autres le soutien de Pierre Castel (président d'honneur du club), de Jean-Claude Fayat ou encore d'Alain Taris, le président du CBSOA. Son idée: en finir avec les voeux pieux et les beaux discours sur la meilleure façon d'aider au développement de l'Afrique. «L'entrepreneuriat camerounais a beaucoup de mal à se développer par manque de financement certes, mais aussi parce qu'il existe une sorte de climat ambiant qui pousse les jeunes à se tourner vers l'administration, le fonctionnariat ou l'armée. Or la meilleure façon de développer l'économie et d'installer une culture démocratique, c'est d'entreprendre». Le club Bordeaux-Cameroun-France a ainsi pour vocation de donner aux jeunes Camerounais l'envie et les moyens de créer leur entreprise
.Comment: en développant par exemple un programme de parrainage. Il débutera en févrieravec la venue à Bordeaux de deux jeunes créateurs d'entreprise. «Nous les sélectionnerons en fonction du potentiel économique et de création d'emploi de leur projet. Ils suivront une formation à BEM, seront accueillis dans des PME bordelaises partenaires et bénéficieront de l'accompagnement d'un parrain.» Les 4 et 5avril, le club organisera également à Bordeaux les premières journées Bordeaux-Cameroun durant lesquelles des entreprises françaises et camerounaises se rencontreront. «Je me considère comme une passerelle entre deux mondes, deux cultures. Au fil des années, je suis devenu bordelais mais je n'ai pas cessé d'être camerounais et je pense que mon expérience, mon réseau peuvent permettre d'apporter ma pierre à l'édifice. Faire émerger une classe moyenne, une classe d'entrepreneur c'est ce qui contribuera, j'en suis sûr, au développement durable de l'Afrique.» Tél.: 05 56 10 21 69

  • PROFIL